Saltar para: Post [1], Pesquisa e Arquivos [2]

Pensamentos Nómadas

Nomadic Thoughts - Pensées Nomades - Кочевые Мысли - الأفكار البدوية - 游牧理念

Pensamentos Nómadas

Nomadic Thoughts - Pensées Nomades - Кочевые Мысли - الأفكار البدوية - 游牧理念

White Helmets, Humanistes ou Terroristes? - Partie 2, par Luís Garcia

 

 

White Helmets, Humanistes ou Terroristes - Partie 2

  

Luís Garcia POLITICA SOCIEDADE Fake News  en français  

 

Les white Helmets d’après ceux qui ne croient pas aux White Helmets

 

Le concours de mannequin White Helmets
Qu’est-ce qu’un concours de mannequin organisé par les White Helmets? Avant de l’expliquer il faut assister à cette video:

 

 

Selon les White Helmets, l’évènement avait pour objectif de faire prendre conscience au public de la guerre en Syrie à travers l’acte macabre de se maquiller puis de poser pour la photo, se faisant passer pour blessé ou mort. Pour donner l’exemple, les White Helemts eux-mêmes, comme si une organisation supposée de sauvetage n’avait rien de mieux à faire pendant un conflit armé, ont produit leur propre mannequin en train de simuler de se trouver blessé entre les décombres. Pire, ce n’est pas qu’un simple maquillage qu’ils ont réalisé pour la supposée campagne, puisque que ce que nous venons de voir n’est pas une photo, mais une vidéo avec une personne prétendant être blessée et, pire, bien pire, du silence et de l’’immobilité totale on passe subitement à des explosions de bombes et à une foule gémissant et criant de désespoir! Non, ça n‘est pas “une photo de plus” pour la plus récente et absurde “campagne de sensibilisation” des White Helmets. Non, c’est la preuve que ces gens sont plus intéressés à produire des mises-en scène qu’à sauver des vies, qu’ils ont les moyens humains et technologiques pour ce faire, qu’ils ont du temps libre pour le faire, et qu’ils mettent très bien en scène! Mais, en raison des critiques provoquées par cette vidéo, quelques heures plus tard les White Helmets admirent que cette action avait été réalisée à la suite d’une “erreur de jugement” et supprimèrent la publication dans laquelle apparaissait la vidéo. Mais il y a pire encore, malgré le scandale que fit la vidéo et l'auto-censure qui s’ensuivit, et malgré que les White Helmets  aient bien précisé que la vidéo était un montage pour un évènement de “concours de mannequin”, le rescapé de la vidéo a posté sur son compte facebook une photo prise après la scène de sauvetage comme si elle avait été réelle, en remerciant en passant les héroïques White Helmets de l’avoir “retiré des décombres”. Vous pouvez voir en bas le rescapé, celui avec le visage recouvert de crème Nivéa:

 

resgate da treta

 

Voyez le résumé de la gaffe dans cette vidéo de Russia Today:

 

 

Maintenant, en sachant tout ça, on me demande de croire les images suivantes ou bien j’ai le droit de douter de l’intégrité de ces messieurs White Helmets qui ont supposément sauvé un home enterré qui apparemment était lui-même un membre des White Helmets en soi-disant mission de sauvetage?

 

De acordo com a Reuters, esta sua foto mostra um membro dos White Helmets preso em destroços causados por um bombardeamento do governo sobre Aleppo no dia 27.07.2014

 

Indépendance économique et politique
Sur leur site officiel, les White Helmets garantissent qu’ils sont indépendants et qu’ils ne reçoivent des fonds d’aucun gouvernement. Ce qui est faux puisque Monsieur Mark Toner, parte-parole du département d’Etat des Etats-Unis, garanti que les Etats-Unis ont donné (au moins) 23 millions de dollars aux White Helmets!

 

 

C’est faux, puisque monsieur Boris Johnson, secrétaire d’Etat des affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, affirme que le Royaume-Uni a donné 65 millions de livres aux White Helmets:

 

 

Le gouvernement français a également publiquement admis, à travers le site du ministère des affaires étrangères français, avoir financé les White Helmets. Voici l’hyperlien pour le document:

 

Et non, l’hyperlien ne fonctionne pas. Demandez pourquoi au ministère des affaires étrangères français. J’ai découvert seulement aujourd’hui que le lien ne fonctionnait plus, quand j’ai voulu le copier pour l’inclure à cet article. Cependant si vous souhaitez constater que cette publication existait bien, cherchez “Support for Independent Arab media: CFI, operator of the French Ministry of the Foreign Affairs, stregthens its position (January 2014)” dans google, c’est le premier résultat de la recherche. Et le lien apparaît mais ne fonctionne pas.

 

france.jpg

 

Ils n’utilisent ni ne transportent des armes?
C’est faux. Des recherches rapides dans Google ou sur Youtube prouvent facilement le contraire. Voici 2 vidéos pour l’exemple:

 

 

 

 

Crédibilité de leur leader
Raed Saleh, président de l’organisation White Helmets, était supposé recevoir aux Etats-Unis un prix pour le “travail humanitaire” effectué en Syrie mais, en arrivant à l’aéroport de Dallas, il a appris que son visa avait été annulé pour des raisons inconnues et il a été déporté immédiatement. Plus tard le département d’Etat des Etats-Unis a admis que le visa de Rahed Saleh avait été annulé parce que son nom figurait sur une liste de terroristes potentiels, liste mise en place par le gouvernement des Etats-Unis. Vraiment!

 

 

Confronté par des journalistes devant l’énorme contradiction du gouvernement américain finançant les White Helmets , et incluant  en même temps le président des White Helmets sur une liste de terroristes potentiels, Monsieur Mark Toner, porte-parole du département d’Etat américain, s’est complètement humilié comme vous pouvez le constater dans cette video:


 

Comme le journaliste le lui demande à la fin: “Ça n’a pas de sens, pour quelle raison les contribuables nord-américains supportent un groupe dont le leader a été interdit d’entrée aux Etats-Unis” pour recevoir un prix récompensant ses faits humanitaires!?!

 

Organisation syrienne ou créée par des syriens?
Non, ça ne l’est pas. C’est une organisation étrangère créée par James Le Mesurier, un consultant en sécurité britannique, ancien militaire, spécialiste en sous-traitance militaire pour des pays qui adorent en envahir d’autres, Blackwater (aujourd'hui Academy) en est l’exemple parfait, entreprise militaire qui avec ses mercenaires fournit des services de sécurité privés à ses clients (et qui à leurs heures perdues créent des prisons secrètes et des centres de torture comme  Abu Ghraib).

 

 

Neutralité et impartialité
En visitant le site des White Helmets, vous pourrez lire qu’ils se décrivent neutres et impartiaux. Rien d’étonnant pour une organisation de sauvetage de blessés. Ce qui est étonnant c’est que non, au contraire de ce qu’ils affirment, ils ne sont pas du tout neutres ni impartiaux. Des preuves? En voici 4, bien qu’il y en aient beaucoup plus de disponibles en ligne.

Dans les 2 premières vidéos on voit 2 membres des White Helmets debout sur des corps de soldats syriens morts, leurs doigts montrant un V de  victoire.

 

 

 

Dans celle-ci on peut voir un célèbre visage des White Helmets nous informant qu’il v aller jeter les corps de soldats syriens à la poubelle (j’ai fais confirmer la traduction de l’arabe en anglais avec le journaliste de PressTV Ali Musawi)!

 

 

Et dans celle-ci on peut voir le même Monsieur affirmer clairement  qu’il soutient ses “frères moudjahidines” (lire terroristes):

 

 

Et puis sérieusement, comment peut être neutre et impartiale une ONG qui: d’abord se trouve uniquement sur des territoires occupés par des armées “rebelles” composées en grande partie par des mercenaires étrangers; deuxièmement qui se trouve en situation irrégulière en Syrie; troisièmement une ONG qui demande à l’ONU de créer en Syrie une zone d’exclusion aérienne comme celle dont les conséquences ont transformé la Lybie, ce pays moderne et développé, en un paysage lunaire.

 

Pacifistes, humanistes, solidaires
Ni pacifistes, ni humanistes, ni solidaires, ni impartiaux, ni neutres. Non. Des membres d’une organisation d’interventions d’urgences, composée de soi-disant volontaires se qualifiant des 5 adjectifs que je viens de mentionner ne peuvent pas être présents à exécution sommaire d’un citoyen syrien, assistant pacifiquement à un acte aussi barbare commis par l’organisation terroriste Al-Nousra (Al-Qaïda en Syrie). D’ailleurs ils ne devraient même pas cohabiter pacifiquement avec des organisations terroristes, avec ou sans exécution sommaire! Pourquoi? Parce qu’il est illégal de cohabiter avec des membres d’une organisation comme Al-Qaïda, considérée terroriste par la terre entière! Voyez ces vidéos:

 

 

 

Sans oublier que les White Helmets n’ont jamais daigné faire un communiqué officiel pour expliquer cette atrocité, bien qu’ils garantissent que leur position devant les horreurs du conflit est de toujours protester contre n’importe quelle violation des droits de l’homme!

 

La création de contenu
Il existe de nombreux moyens d’accéder en ligne à des preuves que “les preuves” des White Helmets sur les “actes barbares du sanguinaire al Assad et de l’impérialiste Poutine” sont pure mensonge, de la propagande bon-marché. Une recherche Google sur le sujet laissera le lecteur occupé le reste de la journée et lui permettra de se rendre compte que ce sont ces “preuves” qu’il a vu dans les médias de masse comme BBC, CNN ou TF1!

Je propose une source spécifique que je suis depuis longtemps, le compte facebook de Monsieur Tim Anderson, mais il y a d’autres sources crédibles et intéressantes.

Les fausses preuves de barbarisme syro-russe produites par les White Helmets et organisations qui en sont proche se divisent en plusieurs catégories.

  • Images tirées de films ou de vidéoclips;
  • Images d’autres conflits (Gaza, Afghanistan, etc);
  • Images réelles de Syrie utilisées plusieurs fois, avec des données, noms de victimes et localisations différentes;
  • Images de destruction dont il a été prouvé qu’elles ont été réalisées par des rebelles, mais attribuées aux russes et aux syriens;
  • Des mises en scènes, parfois grotesques, dans des lieux inconnus, puis attribués à des zones où les White Helmets ne se trouvent pas;
  • Utilisation de la même victime plusieurs fois, parfois avec la même tenue et le même scénario, mais bien-sûr, avec un différent héros pour réaliser le sauvetage;
  • Entre autres ça en devient fatigant!

Voici 2 diaporamas avec 20 exemples illustrant les points énuméré ci-dessus. Si vous voulez en voir plus, visitez la page facebook de Tim Anderson ou recherchez dans Google.

 

Slideshow 1

 

 

Vous avez remarqué que dans le premier montage, dans le coin en bas à droite, on aperçoit Bana Alabed (la petite fille blogueuse d’Alep) en compagnie d’un célèbre “rebelle” terroriste? Enfin.

 

Slideshow 2

 

 

Et maintenant une photo spéciale, d’un soldat syrien blessé qui après avoir soi-disant reçu un traitement médical des White Helmets, sauf que non, au contraire, les mêmes images du soldat syrien apparaissent sur le site de (al-Nousra) al-Qaïda, sur lequel nous apprenons enfin qu’il était un “porc Chiite” et qu’il a été exécuté!

 

especial - artigo.jpg

 

Les horreurs d’Alep
D’après les médias occidentaux qui adorent citer les White Helmets et l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, d’après leurs soi-disant nouvelles, d’après les vidéos et les photos qu’ils partagent frénétiquement, nous étions amenés à croire avec 100% de certitude en 2 points: d’abord les russes et les syriens bombardaient et tuaient quotidiennement des civils sans distinction; ensuite les White Helmets étaient dépassés par une telle quantité de blessés et de morts à secourir. Pourtant, au mois de décembre dernier, après la libération totale d’Alep par les syriens (et leurs alliés), combien de White Helmets ont été trouvés sur les lieux? Zéro. Et le matériel des White Helmets? Aucun, rigoureusement aucun, pas même un uniforme déchiré,ou un casque oublié, rien, absolument rien. Comme si les White Helmets (et autres impostures comme le clown Anas al-Basha) ne s’étaient jamais trouvés à Alep, et que leurs vidéos et photos ne dépassaient pas la mise-en scène! Une de mes théories du complot? Possible, mais je ne la remettrai en cause que si quelqu'un est en mesure de me montrer une prévue, une seule preuve qui démontre la présence des White Helmets à Alep-Est désormais libérée. Ces mises-en-scène auront sûrement eu lieu dans des zones contrôlées par les “rebelles” terroristes (région d’Idlib) ou même hors de Syrie. Il y a encore quelques jours la police égyptienne a arrêté plusieurs journalistes en train de fabriquer de fausses informations sur la Syrie en utilisant pour ce faire un bâtiment en ruines et une petite fille déguisée avec des vêtements déchirés et du faux sang:

 

En plus ce ne serait rien que nous n’ayions jamais vu, comme la “libération de Tripoli” en 2011 que avait en fait été filmée dans des studios de Aljazeera au Qatar. C’était évident que “l’information” était fausse puisque 3 jours après la supposée libération on pouvait voir en direct à la télévision libyenne (je l’ai fait) des images de manifestations pro-Khadafi auxquelles sont fils plus âgé participait. Bref...

 

 

Personne ne les a vus, ni même ne les connaît

Un point trop vaste, il ne suffit pas d’entendre ou de voir le témoignage d’un syrien affirmant ne pas connaître les White Helmets pour pouvoir conclure que la totalité du peuple syrien n’a pas connaissance des White Helmets, il serait donc inutile de fournir (seulement) un exemple. Si le lecteur veut se faire une idée de l’étendue de ce mensonge des White Helmets, il lui faudra perdre beaucoup de temps pour analyser les innombrables témoignages documentés et recueillis par de nombreuses personnes qui se sont déplacées en Syrie en temps de guerre pour cette tâche.

 

Je recommande 2 noms que vous avez sûrement déjà entendus, Eva Bartlett et Vanessa Beeley. Et voici leurs sites dans lesquels on trouve les témoignages et les données auxquels je fais référence:

Non seulement les White Helmets ne sont pas connus dans le reste du pays, mais en plus là où ils se trouvent, il existe plusieurs rapports documentés sur leurs crimes, comme par exemple l’exécution de vrais membres des Services d’Urgences de Syrie pour ensuite voler ou détruire leur équipement. Encore une fois, une recherche dans le vaste travail de Eva Bartlett, Vanessa Beeley et autres pourront vous éclairer sur ces crimes.

 

Ils fournissent des services civils à Presque 7 millions de personnes

Non, jusqu'à preuve du contraire. Déjà ils ne pourraient rien fournir du tout à 7 millions de personnes puisque les zones qu’ils contrôlent sont loin de contenir 1 million de personnes. Ensuite, les seules “preuves” de services civils offerts au public sont des vidéos promotionnelles des White Helmets eux-mêmes et des vidéos de propagande pro- White Helmets comme celles d’AJ+ et compagnie. Et maintenant des preuves sérieuses? Où sont les preuves montrant les White Helmets créant des installations électriques canalisations, reconstruisant des logements ou nettoyant les débris provoqués par les bombardement? Il n’y en a pas! Si quelqu'un peut les fournir, s’il vous plaît partagez-les ici.

 

Au contraire, bien que ce ne soit pas le thème de cet article, on peut facilement avoir accès (à travers Sana News ou de Russia Today, entre autres)  aux preuves de syriens et de russes qui fournissent ce type de service.

 

Au contraire, non seulement il n’y a pas de preuves des White Helmets fournissant des services publiques, mais il y a beaucoup de preuves de leur compères d’al-Qaïda (et compagnie) détruisant des infrastructures liées aux services publiques. On en a pour exemple la destruction du réseau publique de distribution d’eau potable d’Alep il y a 4 ans, une des premières cibles des attaques terroristes , finalement en train d’être réparé par le gouvernement syrien. Ou par exemple, le plus grand et le plus moderne hôpital du Moyen Orient pour le traitement du cancer, détruit en 2013 par une voiture piégée des “rebelles” terroristes “libérateurs”. Puisque qu’on en est aux fausses informations, les images de cet hôpital situé dans la banlieue d’Alep et détruit par des “rebelles”, ont été recyclées d’innombrables fois dans les médias de masse comme”preuve” de la destruction d’hôpitaux dans le centre de la ville, à Alep-Est par les bombes des avions de chasse russes. Enfin. Voyez la vidéo:

 

 

Ou le récent empoisonnement du système d’eau potable de Damas par les “rebelles” qui ont eu l’idée de mettre de l’essence dans l’eau. Et les canalisations récemment explosées aussi par les “rebelles libérateurs” dans la banlieue de Damas. Bref, c’est un thème qui donnerait un autre article.

 

On les trouve dans tout le pays, dans plus de 100 localisations différentes

Non, on les trouve (ou plutôt les trouvait) seulement dans quelques zones spécifiques, celles qui font frontière avec des pays alliés des Etats-Unis. Région d’Idlib au nord-ouest, qui fait frontière avec la Turquie. Région de Daraa au sud-ouest, qui fait frontière avec la Jordanie et Israël. Le reste du pays ne les a jamais vus et ne sait même pas que les White Helmets existent, comme le prouvent les rapports documentés d’Eva Bartlett et de Vanessa Beeley et compagnie. Ah, mais il y a des photos et des vidéos des White Helmets prises dans d’autres zones en plus de celles-ci! Non, il n’y en a pas. Ce qu’il y a ce  sont des mises-en scène et des recyclages d’images et de vidéos comme Tim Anderson le démontre si bien. J’insite encore: regardez-bien les photos de Tim Anderson sur Facebook. Des preuves, oui, donnez-moi des preuves qui puissent documenter, par exemple, la présence des White Helmets à Alep-Est pendant la conquête syro-russe de décembre dernier. Je n’en ai pas encore vu une seule preuve! Et non, un gars enfermé dans une pièce parlant à la CNN en livestream n’est pas une preuve de la presence des White Helmets à Alep! TF1, BFMTV et autres ordures nous racontaient des horreurs en citant les “White Helmets qui se trouvaient à Alep”. On attend encore les preuves!

 

Amitiés douteuses

 

 

Des amitiés douteuses sont un moyen parfait de détruire la réputation de quelque chose ou de quelqun. Et la stupidité aide aussi. Un exemple qui illustre vraiment bien cela c’est celui de Mahmoud Raslan, le photographe des White Helmets qui a photographié et filmé le sauvetage du petit Omran Daqneesh, sauvetage attribué aux White Helmets par eux-mêmes! S’il avait eu un peu plus d’intelligence, il n’aurait pas commis l’erreur  de se filmer en pleine célébration en compagnie de membres d’Al-Qaïda ou de prendre des selfies avec des terroristes célèbres  pour avoir décapité un enfant palestinien de 12 ans. Pour ne pas me répéter, j’invite le lecteur à lire mon article:

 

Un autre exemple d’amitiés douteuses nous est donné par Muawiya Hassan Agha, un membre connu des White Helmets qui n’a aucun problème à se faire filmer en la présence de membres et de drapeaux de l’organisation terroriste d’al-Qaïda:

 

collage-musawiya.jpg

 

Maintenant voyez ces vidéos où apparaît  Muawiya Hassan Agha, des membres d’Al-Nousra (al-Qaïda) et, oui, des drapeaux d’al-Nousra:

 

 

 

A ce moment preécis vous devez penser qu’il n’est pas facile de trouver des barbes bien rasées comme dans la photo de la partie 1, tout comme il est difficile de trouver des gens de confiance...

 

Prix nobel de la paix, etc
Maintenant dites-moi, vous trouvez normal que ces messieurs et leurs soutiens aient fait campagne pour que les White Helmets gagnent le prix Nobel de la paix, au point d’être considérés favoris pour le prix de 2016? Moi je pense que, pourquoi pas, il suffit de voir la longue liste de criminels et organisations criminelles  qui ont déjà remporté le prix Nobel de la paix: Henry Kissinger, Barack Obama, Union, Européenne, etc.

 

Ils n’ont pas reçu le Prix Nobel de la Paix 2016 mais ils ont reçu le Prix Franco-Allemand des Droits de l’Homme 2016 et le Prix “spécial”, rien que ça! Ces grands malades de français qui remettent des prix humanitaires à des terroristes en Syrie dans le même mois au cours duquel des citoyens français ont été faits prisonniers de guerre par l’armée syrienne, après avoir été capturés à Alep en compagnie d’autres terroristes  étrangers, héhé!

 

Et, pour en rajouter une couche, la machine de propagande du Pentagone-communément connue sous le nom d’Hollywood- par le biais de l’imbécile George Cloney, propose de produire un film (de fiction) sur les White Helmets basé sur le documentaire-propagande de Netflix dénomé “The White Helmets”, et ce dernier est déjà nominé aux Oscars, héhé!

 

Bon, c’est tout pour aujourd’hui. J’aurais aimé écrire un article plus détaillé mais le temps est limité. Dans la 3ème partie nous analyserons les origines et les hommes derrières les Whites Helmets! En attendant je vous laisse avec cet excellent episode de Cross Talk sur les White Helmets avec la participation d’ Eva BartlettVanessa Beeley et Patrick Henningsen:

 

Cross talk – White Helmets, really?

 

Luís Garcia, 31.12.2016, Chengdu, Chine

(Traduit par Claire Fighiera

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas