Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

Pensamentos Nómadas

Nomadic Thoughts - Pensées Nomades - Кочевые Мысли - الأفكار البدوية - 游牧理念

Pensamentos Nómadas

Nomadic Thoughts - Pensées Nomades - Кочевые Мысли - الأفكار البدوية - 游牧理念

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 8

 

  

Luís Garcia  POLITICA  en français 

  

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

Russie impérialiste

Maintenant que j’arrive à la fin de cette série d’articles Extermination nucléaire, oui par pitié! Je ne peux pas m’empêcher d’aller au fond de la question, la menace d’extermination nucléaire à l’échelle planétaire que tant de gens dans notre occident ignorant pensent venir de la Russie de Poutine quand, en réalité, c’est précisément à Poutine que nous devons le report de cette extermination nucléaire ces 3 dernières années, au moins!

 

Comme l’auront déjà remarqué ceux qui ont lu les parties 1 et 2 de cette série, ainsi que d’autres articles comme Terrorisme-colonisation en Syrie, les Etats-Unis (EUA), de manière continuelle et systématique, ont invité, et même imposé à la Russie de tomber dans le piège d’un conflit nucléaire. Les exemples ne manquent pas, mais je n’en prendrai que 4 sinon ça lasse.

 

Premier, l’attaque chimique de la Ghouta en 2013. Ce mythe a été répété jusqu’à l’épuisement, entre hystérie et fondamentalisme, jusqu’à ce qu’il devienne une vérité en occident. Le problème c’est que… ça n’est pas arrivé comme on nous l’a raconté! L’armée syrienne n’a perpétré aucune attaque chimique à la Ghouta. Toutes les preuves montrant clairement qui sont les auteurs des attaques  («rebelles terroristes») ont été remises par la Syrie et par la Russie à l’ONU, les différentes organisations et personnes  ayant analysé l’attaque n’ont jamais trouvé de preuves contre la Syrie. Et pourtant, qui en occident doute encore que «le coupables est Al-Assad »? Personne, bien-sûr, grâce à la version officielle des médias occidentaux qui n’ont pas notifié les preuves ni les recherches et les conclusions qui innocentent le «régime» syrien. Sans parler de l’usage de la logique, quelque chose que tout le monde peut faire à la maison. Pour ne pas trop m’étendre, j’invite avant tout le lecteur à lire cet article de Thierry Meyssan, l’un des nombreux journalistes qui a déjà démonté, par la logique appliquée aux faits accessibles, ce stupide mensonge de la Ghouta : Comment les services occidentaux ont fabriqué «l’attaque chimique» de la Gouta.

 

 

Et qu’a fait Poutine devant cette machination d’Obama, lequel en a profité pour affirmer qu’«Assad avait passé la ligne rouge» et que donc les EUA «allaient envahir la Syrie»? Hein? Poutine s’est proposé de négocier la destruction de l’arsenal chimique syrien, en l’échange de la promesse étatsunienne de ne pas envahir (directement) la Syrie! Et c’est ce qu’il a fait, et c’est ce qui nous a sauvés d’un conflit global certain! Le comble de la stupidité est de voir aujourd’hui encore, oui aujourd’hui même, de fausses affirmations d’attaques chimiques syriennes alors que la Syrie n’a plus d’armes chimiques depuis 2014! Et les EUA ont participé et supervisé la destruction des armes chimiques syriennes!

 

Deuxième, les EUA ont orchestré un coup d’Etat en Ukraine en 2014 après que, à la fin 2013, le président démocratiquement élu de ce pays ait décidé (pour des raisons parfaitement logiques, sensées et honnêtes) de reporter la signature de l’accord de libre-échange entre l’Ukraine et l’UE. Reporter et non pas refuser définitivement, attention! Assistez cher lecteur, aux entretiens de Poutine à Oliver Stone à la fin de cet article. Dans l’une d’elles Poutine explique bien le pourquoi de la question, mais le thème dont je veux parler est différent. Coup d’Etat en Ukraine, installation d’un gouvernement fantoche non élu gouverné par des fonctionnaires du FMI, des organisations nazies et aussi, 3 individus non ukrainiens choisis comme ministres du gouvernement ukrainien! Et qu’ont décidé de faire ces guignols? Interdire l’usage de la langue russe et inciter à la chasse aux russes, dans un pays avec 12 millions de russes, sans parler de la moitié des ukrainiens qui utilisent le russe comme langue maternelle! Et la Russie, cette Russie accusée d’être impérialiste a envahi l’Ukraine! Non mais merde! Non, bien qu’ils disent le contraire à la télé! Montrez-moi une seule vidéo ou une seule photo qui prouve la présence de l’armée russe en Ukraine? Parce que les preuves d’américons envahissant et occupant illégalement la Syrie ne manquent pas! Mais les EUA ne sont pas impérialistes, c’est ça? Et non, je ne parle pas de la Crimée, no! Si on valide les référendums indépendantistes au Kosovo, province de Serbie, référendum inventé et parrainé par les EUA, alors on valide aussi les référendums indépendantistes en Crimée, province de l’Ukraine! Donc devant une invitation gringa explicite à un conflit global armé  autour du coup d’Etat réalisé par les EUA en Ukraine (les preuves ne manquent pas, vous n’avez qu’à demander), qu’a fait la Russie? A-t-elle accepté l’invitation? Non, le plan gringo s’est retourné contre lui et ces crétins d’ukrainiens  qui rêvent de chimériques unions européennes ont vu leur petit PIB divisé par deux depuis le coup d’Etat mal orchestré! Ah, c’est vrai et que dire des mauvais payeurs ukrainiens qui continuent à refuser de payer  les 3 milliards de dollars qu’ils doivent à la Russie pour l’approvisionnement en gaz? Et que dire de l’idée géniale d’inventer une connerie d’amende à la Russie, oui, de 3 milliards et quelques dollars, plus ou moins, par hasard, de manière à annuler la dette comme par magie? Et que dire de cette Russie  agresseur qui, malgré ces malversions et effronteries ukrainiennes, continuent de fournir du gaz à l’Ukraine? Oups, court-circuit dans les petites têtes anti-Poutine et anti-Russie!

 

Troisième, Simple et court. En 2014, la Turquie, pays membre de l’OTAN, a abattu un avion de chasse russe dans l’espace aérien syrien avec 2 avions de reconnaissance des EUA? C’est simple! Qu’a fait la Russie, a-t-elle réagi, en attaquant la Turquie, acte qui, grâce à l’article 5 de l’OTAN signifierait attaquer les EUA et tous les autres pays membres de l’OTAN, autrement dit, le début de l’extermination nucléaire? Non, rien de tout cela, Poutine s’est mis à flirter avec la Turquie avec des accords multimilliardaires de la construction du gazoduc Turkish Stream, flirt qui indique aujourd’hui de bons résultats, surtout depuis les accords d’Astana (déjà analysés dans cette série d’articles)! Alors, c’est Poutine qui menace la paix mondiale, hein? Si on avait abattu un avion de chasse des EUA au Mexique ou au Canada, est-ce que je serais encore vivant pour écrire cet article et ce cher lecteur pour le lire, hein? Ahhh, ce n’est pas logique, non, ce n’est pas Poutine la menace!

 

Quatrième, comme il a déjà été dit dans les deux premières parties de cette série, les EUA ont tué des soldats syriens ce mois-ci dans le sud alors que ces derniers combattaient Daesh dans cette région. Plus grave encore, le 18 de ce mois les EUA ont abattu un avion de chasse syrien alors que celui-ci bombardait des positions de Daesh près de Raqqa! Les EUA eux-mêmes admettent l’avoir fait, mais ils se défendent, héhé, en argumentant, héhé, l’avoir fait en «légitime défense»! Bordel de merde, il faut vraiment souffrir de paralysie mentale pour avaler celle-ci! Et qu’a fait la Russie? Qu’a fait la Russie légalement présente en Syrie et défendant le pays à la demande de son président légitime? Qu’a fait la Russie, elle a répondu, a-t-elle répondu à l’agresseur criminel illégalement présent en Syrie? Non, rien, elle a seulement dit aux syriens de renoncer à leur ambition (légitime et souveraine) de reprendre prochainement la ville de Raqqa à Daesh (dont la force aérienne d’emprunt, apparemment est celle des américons)! Et Al-Assad a obéit, malgré cette énorme injustice, cette frustration et ce sentiment d’impuissance devant cette flagrante injustice! Et pourquoi? C’est simple, pour éviter de tomber dans le piège américon du déclenchement de cette extermination nucléaire! Et après c’est Al-Assad le malade, et ce sont les portugais* qui traitent Al-Assad de malade qui sont raisonnés? Ne me faites pas rire! Et après c’est Poutine qui se retire tant de fois (devant les invitations suicidaires et insensées des EUA) qui est une menace à la paix mondiale! Pas de patience pour tant de diarrhée pseudo-journalistique portugaise* et occidentale!

 

*L’auteur est portugais

 

Assez d’exemples! Le fait est que la Russie et Poutine, devant les incessantes et macabres invitations gringas à la déflagration de l’extermination nucléaire, se replient, se replient et continuent à se replier! Se replier, replier, replier, encore et toujours se replier au nom de la paix mondiale!

 

Parfois des partisans convaincus de la politique extérieure russe, comme moi, perdent patience et parlent mal de Poutine et de la Russie, comme quand le 6 avril 2017, en conséquence de l’attaque chimique qui n’a PAS eu lieu à Khan Shaykhoun, les EUA, de manière illégale et criminelle ont bombardé la base aérienne syrienne de Chayrat, dans laquelle se trouvaient des militaires russes, oui, russes! Et la Russie s’est repliée, au nom de la paix, pour (ne pas) changer, et moi je me suis énervé, j’étais en colère et j’ai débattu avec des amis russes, moi et beaucoup d’autres partisans de la politiques extérieure russe! Mais au bout du compte ces amis russes et Poutine ont raison puisque la réaction (calme) de la Russie a pour but de maintenir la paix et pas de  commencer une guerre mondiale, d’une façon extrêmement froide et pragmatique, mais c’est ce qu’ils font! Désolé.  Ce qui se dit dans nos médias contre Poutine est de la pure diarrhée mentale! Ils disent tellement de mal de la Russie, partout, que la BBC a même fait un documentaire dégueulasse, complètement manipulateur et faux, qui tente d’effrayer les anglais et autres pour les faire renoncer à se rendre au mondial de football 2018 en Russie, parce que si ils y allaient ils se feraient éventrer et décapiter par des abrutis russes et des hooligans russes qui auraient mangé ces biftecks mal cuits au petit-déjeuner, ahahahah! Comme si cette merde (anti)footballistique ne venait précisément pas d’Angleterre! Pire, cette même BBCons a produit un documentaire dans lequel (pour changer) il accuse la Russie d’avoir soudoyé des gens de façon à remporter l’organisation du mondial 2018. La Russie a exigé une enquête  et, oui, en fin de compte, la BBC est accusée de porter des accusations infondées sur la Russie! Oups! Et entre temps commencent à jaillir des révélations sur des pots de vin et tentatives de corruption de délégués de plusieurs pays pour les orienter sur la candidature anglaise  pour l’organisation du mondial de football. Les représentants d’Afrique du Sud et de Corée du Sud, par exemple, ont déjà confessé la manière dont la proposition s’est effectuée!

 

Nous sommes les meilleurs nous, occidentaux en général, anglais ou portugais en particulier! L’OTAN est à quelques mètres de la frontière russe dans les pays baltes, y compris 6 avions de chasse portugais et des militaires portugais mais tout va bien! Les EUA se sont engagés à ne pas étendre l’OTAN vers l’est après la chute de l’URSS, mais qu’importe! Allez-y, étendez-vous! Allez-y, installez des systèmes THAAD en République Tchèque, en Roumanie et en Corée du Sud!


Maintenant la Russie qui répond, en positionnant à contrecœur et par nécessité pragmatique de rééquilibre asymétrique de pouvoir nucléaire, des missiles nucléaires à Kaliningrad, aïe, mon Dieu, pas ça, ou les généraux de l’OTAN se transforment en pimbêches hystériques sous mescaline!

 

Les EUA ont abandonné de manière unilatérale l’accord START II (créé pour mettre en œuvre la réduction d’armes stratégiques des EUA et de la Russie) et personne dans notre occident n’a trouvé à redire de cette décision! Et les EUA, comme des cowboys et des rambos ont envoyé promener Poutine en déclarant que les EUA font ce qui leur plaît!?! OK chef, pas de problème! Après ne venez pas critiquer la Russie si, pour des raisons évidentes, et à contrecœur (parce qu’ils ont des domaines plus importants dans lesquels investir de l’argent, comme l’éducation, la santé, ou la ré-industrialisation), se met à nouveau dans la course à l’armement! Ne comptez pas sur une Russie de Poutine soumise, vulnérable et avec la queue entre les jambes, non, ne rêvez pas (voire The Putin Interviews 4)!

 

Poutine se débarrassant d’un journaliste-zombie de la BBC 

 

 

Donc oui, on a une Russie qui ne plie pas comme un Etat vassal mais qui, cependant, se replie si souvent face au harcèlement étatsunien, toujours pragmatique et avec la noble volonté d’éviter l’extermination nucléaire tant convoitée par certains sociopathes qui gouvernent les EUA et leurs environs. Devant une atmosphère si tendue, face à une puissance qui envahit tout et tous, et une autre puissance qui se replie pour éviter l’extermination nucléaire, quel futur nous attend? Prenons l’exemple de l’agression nord-américonne à la Syrie, exemple parfait pour cette question. Hier, alors que je parlais avec un ami que je n’avais pas vu depuis longtemps, et après lui avoir dit plus ou moins la même chose que ce que je dis ici, j’ai finis par lui poser cette question: «Que va-t-il advenir de l’agression à la Syrie?», ajoutant qu’il y a 2 hypothèses et qu’il en choisisse au moins 1. Mon ami m’a répondu «la paix». A mon avis il a tort. Pourquoi? C’est simple!

 

Soit la Russie recule indéfiniment, se repliant maintes fois comme je le disais plus haut et, par conséquent, permet la continuation de la guerre impérialiste du piétinement de la Syrie, soit, un jour, la Russie dit Assez, et elle aurait raison (il y a des années que les syriens désespèrent, comme mon ami cité dans l’introduction de l’article, que la Russie dise Assez) et, dans ce cas, nous avons un autre type de guerre, la guerre d’extermination nucléaire.  Guerre perpétuelle ou extermination nucléaire! La guerre perpétuelle est précisément ce que nous avons connu depuis la fin de l’URSS, et surtout, depuis la farce du 11 septembre 2001! L’extermination nucléaire  est là où les EUA invitent incessamment  la Russie. La supposition d’une troisième option, celle de la paix, comme l’a suggérée mon ami et concitoyen, cette paix impliquerait de la part des EUA de faire leurs valises et de rentrer chez eux, chose que je ne vois pas arriver, ni en Syrie ni nulle part! Il suffit de regarder les 800 bases militaires gringas éparpillées sur la planète et les différentes guerres d’agression en simultané que les EUA imposent aux insoumis de ce monde.

 

Le «diabolique» Poutine

Entretien complet de Poutine au Figaro

 

L’entretien ci-dessus est, sans aucun doute, un grand cours d’histoire et de rhétorique basée sur des faits indestructibles que Poutine a donné à ces tocards de pseudo-journalistes du Figaro, ahahah! Les provocations pathétiques sur les EUA, la Syrie, l’Ukraine, les sanctions contre la Russie, la prétendue intervention russe dans les élections des EUA, l’OTAN, etc., Poutine a répondu avec élégance, logique, et une patience infinie au contraire des pathétiques porte-paroles de la propagande occidentale qui non seulement n’ont pas arrêté de provoquer le président russe, mais ont en plus répété les mêmes mantras anti-Russie habituels, fiers de cette typique impatience journalistique occidentale, coupant la parole et ajoutant des questions parallèles alors qu’une chose très sérieuse et importante est en train d’être dite! Ce comportement des journalistes mainstream occidentaux me rappelle ces devoirs d’école en portugais*, quand nous devions préparer une série de questions pour ensuite aller les poser à quelqu’un.  Une interview au boulanger du village, une autre interview au maire et ainsi de suite. Et que donnaient de telles interviews? Elles donnaient des enfantillages de questions-réponses monotones, sans aucun dynamisme, il n’y avait pas de questions adaptées aux réponses antérieures, pas d’empathie, et nous n’avions pas le moindre intérêt dans les réponses, puisque nous étions nerveusement concentrés sur la bonne diction de la prochaine question. Donc, un travail d’un infini autisme-journalistique, mais voilà, nous étions des enfants qui faisaient leurs devoirs, pas des journalistes avec derrière aux des dizaines d’années de carrière travaillant pour Le Figaro, dont le budget annuel se trouve dans la tranche de dizaines de millions d’euros, ahahah! Donc, l’interview publiée ci-dessus est un cours de bonne-conduite de la machine politique russe contre la typique arrogance ignorante du journalisme occidental.

 

Je ne me lasse pas de le dire, il faut lire Le terrorisme occidental d’Andre Vltchek et Noam Chomsky où ce comportement occidental arrogant est brillamment disséqué, tout comme le chauvinisme profondément enraciné (en occident) qui sert de base à un tel comportement. Et maintenant je citerai ma mère pour la première fois dans cet espace, «comme c’est bien de voir un intervieweur calme, patient et qui laisse parler son invité, sans l’interrompre tout le temps, comme ils le font à la télé portugaise*!». Ah, sages paroles.  Ma mère a dit ça après que je lui aie montré la plus récente interview d’Afshin Rattansi à John Pilger dans le programme Going Undergroud sur RT. Ça dit tout, elle est habituée à assister aux mauvaises habitudes d’arrogants et pourtant ignorants journalistes portugais*. Elle n’est pas habituée à la sagesse et à la liberté d’expression totale, caractéristique de cette chaîne russe sans cesse diabolisée précisément par les grossiers médias occidentaux critiqués ici! Elle est habituée à assister aux enfantillages de questions-réponses monolithiques, au journaliste le doigt en l’air se foutant complètement de ce que l’interviewé est en train de lui dire et impatient  de poser la prochaine question-mantra notée dans son petit carnet plein de mots soulignés et de petits cœurs colorés comme dans une brochure, sauf que franchement! Elle est fatiguée d’assister aux mêmes questions, comme «pensez-vous qu’Al-Assad a un avenir en Syrie?», comme si la question avait quelque sens, quelque importance, comme si elle n’avait pas déjà été posée des milliers de fois dans le monde et des centaines de fois à Poutine lui-même, comme s’il n’était pas évident que la réponse de Poutine allait toujours être la même, puisqu’il n’a qu’une parole et ne change pas d’idées comme de chemise, dans le genre des hommes politiques occidentaux! Enfin, l’infantilité journalistique n’a pas son égal  et, comme dans l’occident chauviniste, les journalistes-moutons et moutonnants aussi bien que les téléspectateurs moutons refusent de consulter les médias d’autres continents et autres sensibilités socio-culturelles, normalement, il n’y a personne pour dire que l’«empereur n’a pas de vêtements», et ainsi, cette connerie se répète ad infinitum!

 

L’interview de John Pilger se trouve ici pour ceux que ça intéresse, et pour ceux qui veulent comparer avec, par exemple, Fatima Campos Ferreira*. Ahahahah :

 

 

The Putin Interviews

Pour en revenir au diabolique Poutine, franchement, avant de parler bien ou mal de Poutine, regardez ces 4 heures de conversation avec l’étasunien Oliver Stone. Payez attention au discours complexe et au raisonnement logique et objectif, et comparez le «cinglé, assassin, impérialiste, agresseur» Poutine que nous vend la télé occidentale avec le Poutine de ces 4 heures d’entretien:


The Putin Interviews 1

The Putin Interviews 2

The Putin Interviews 3

The Putin Interviews 4

 

Et voilà, la série de Extermination nucléaire, oui par pitié ! c’est fini, il y aurait beaucoup plus à dire, mais l’objectif est rempli, je pense. Maintenant viennent quelques jours de vacances, plage, vélo et tente pour camper, pas avant de publier aujourd’hui, 3 juillet, un article dédié aux victimes du grand crime contre l’humanité commis par les EUA le 3 juillet 1989, à lire et à partager pour que le souvenir perdure, pour qu’on puisse apprendre avec l’histoire de manière à éviter qu’elle se répète!

 

Luís Garcia, 03.07.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 3ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3

Lisez la 4ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Depressões, por Ricardo Lopes

 

 

Depressão

 

RICARDO MINI copy  SOCIEDADE 

 

Não venho aqui escrever sobre o Chester Bennington. Não o conheci, nem sei praticamente nada sobre ele, nem sequer a morte dele me afetou particularmente. Apenas fui fã dos Linkin Park durante um muito curto período de tempo na minha adolescência, e tal não deixou qualquer tipo de impacto em mim, nem me influenciou significativamente. Outros artistas e bandas, sim, mas não, certamente, os Linkin Park.


Venho, antes, escrever sobre um assunto que vejo ser tratado de uma maneira muito superficial e cheia de lugares-comuns, com toda a certeza pela necessidade de andar a acender velinhas ao politicamente correto. 


Ora, eu também sofro de depressão, e também já tive interesse em ser artista. E é sobre isso que quero discorrer aqui. Não fiz esta introdução para jogar a cartada da vítima, como muitas pessoas fazem, para se imunizarem à crítica. Não, antes pelo contrário, apenas o fiz para dizer que estou literalmente por dentro do assunto, como não poderá estar quem nunca passou por tal estado psicológico. 


A verdade, a meu ver (e irei apontar algumas fontes), é que a depressão já é um tema que recebe demasiada atenção na praça pública dos países ocidentais. Não deve haver alminha que pelo menos tenha acesso a uma televisão, que já não deve ter tido contacto com algo como “a pessoa não tem culpa”, “é uma doença como outra qualquer”, “é um desequilíbrio cerebral”, “não diga isto à pessoa”, “não diga aquilo à pessoa”. Tudo bem, e eu não estou a questionar, em nada, a validade de tais afirmações. Eu sei bem o que funciona e o que não funciona. Mas, por o saber, também sei que são ditas muitas barbaridades, e que muita coisa útil fica por dizer, mais uma vez, por estrita observância às regras do politicamente correto, e a uma mentalidade cada vez mais dominante de divisão da sociedade em vítimas e carrascos, sendo que as primeiras estão imunes a qualquer contrariedade, e os segundos podem ser tratados como aprouver a quem se identificar como vítima por uma via ou por outra.


A verdade é que as pessoas precisam de ser tratadas com mais dureza. Não com brutidade, mas com dureza, que é algo completamente diferente. As pessoas têm de ser levadas a assumir responsabilidade por si próprias, por se terem a si próprias, por darem valor a si próprias, pela sua própria vida, pelas decisões que tomam e, também!, pelos efeitos que as suas ações têm nas pessoas com quem se relacionam e interagem. 


E, não!, as outras pessoas não têm qualquer tipo de obrigação no que se refere a suportar ou tolerar as ações, atitudes, dizeres e pensamentos que alguém deprimido produz. Lamento imenso, mas não. Não o têm de fazer se forem familiares, não o têm de fazer se forem amigos, não o têm de fazer se forem namorados/as ou maridos/mulheres. Haverá, com certeza, um limite inferior, abaixo do qual não se pode ir, em termos da forma como se trata alguém doente, para se poder ser considerado uma pessoa decente e humana. Por outro lado, haverá, também com certeza, um limite superior, acima do qual o comportamento de alguém doente (excluindo os casos das pessoas que perderam as faculdades necessárias para controlarem o próprio comportamento) é intolerável. 


Nunca se fala disto, mas as pessoas doentes, e as que padecem de doenças mentais em particular, por serem demasiado acomodadas pelos outros, podem tornar-se nuns completos parasitas emocionais, psicológicos e vitais. E, não, não estou a exagerar. Há pessoas deprimidas que podem, se demasiado acomodadas, aprender a desenvolver estratégias e mecanismos de manipulação alheia que não se podem, de todo, tolerar como comportamento. 


Ainda mais, é justificável que alguém que se sinta mal perante o comportamento de alguém deprimido decida abandonar a pessoa. Sim, mais vale ir um abaixo do que irem dois, e alguém deprimido pode destruir algo de muito importante nos outros, nomeadamente a capacidade de experienciar algo na vida como positivo. 


Não, as pessoas positivas não são necessariamente irritantes. E, quando falo em pessoas positivas não me refiro a patetas alegres, mas sim a pessoas que tentam levar uma vida simples e retirar de tudo o que têm, pouco ou muito que seja, o melhor possível, e aproveitar todos os bons momentos ao máximo, e não perder uma única oportunidade de experimentar como positivo algo que efetivamente o é. Aliás, as pessoas positivas normalmente são as mais fortes de todas, e são certamente as que mais admiro.


Outra coisa, o mundo não é uma merda. A vida é um completo caos, e é algo muito complicado de conseguir levar a cabo corretamente. É muito difícil saber e conseguir viver bem, é o que quero dizer. Mas, isso não permite fazer o salto lógico para algo como o mundo ser uma merda, ou as pessoas serem uma merda, ou até o sistema ser uma merda. Não, tudo isso é ilógico, e é o resultado, em termos de raciocínio, produzido por uma mente insalubre. 


Recentemente, tive a imensa sorte e privilégio de tomar conhecimento de uma pessoa que se chama Jordan Peterson, professor da Universidade de Toronto. E, maus caros, digo, sem qualquer tipo de reticência, que TODA A GENTE deveria ler tudo o que ele escreveu e ver todos os vídeos do seu canal do YouTube. Este homem mudou para sempre o meu pensamento, e fez-me ver tudo com muito maior clareza. Se eu, hoje, ainda tenho algo a que me agarrar, é graças ao que aprendi com ele, e com uma outra pessoa cuja gesta pretendo fazer noutro tempo e lugar. 


Foi este senhor que me fez perceber o que é ser duro, sem ser cruel. 


Foi este senhor que me fez perceber que até mesmo o que vem de pessoas com ideologias diametralmente opostas às minhas, pode ter muito valor e merece sempre ser conhecido e refletido.


Foi este senhor que me fez perceber melhor a posição política que eu tenho, e deixar de olhar para as pessoas de direita como alguém com quem apenas é possível discordar e discutir aos berros e à marretada.


Foi este senhor que mudou completamente a minha perspetiva em relação à religião e à mitologia. E, graças a ele, conheci melhor outros autores que também para isso contribuíram. Continuo a não ser religioso, mas posso garantir que nunca mais desrespeitarei alguém que o seja, muito menos alguém que se disponha a ter discussões sérias mesmo empregando as suas crenças nelas. Por isso é que digo que quem não o conhece, não conhece Jung, Mircea Eliade, Dostoievski, entre outros, e ataca a religião com base na típica postura literalista de esquerda, só pode ser profundamente ignorante, como eu era até há bem pouco tempo.


Foi este senhor que me fez perceber que há que dizer chega à mentalidade de vitimização que permeia a cultura ocidental moderna, que há que dizer chega a mais direitos para as pessoas, e que muito mais importante do que isso é RESPONSABILIDADE. Experimentem imaginar o que é ser-se responsável e, provavelmente, sentir-se-ão muito melhor, depois de andarem banhados no lodo paralisante que é a mentalidade de mediocridade, vitimização, inveja doentia e completa desresponsabilização promovida pela esquerda moderna.


Também este senhor, Steven Pinker, Camille Paglia, entre outros, me fizeram retornar ao valor que a arte pode ter, sem deixar de perceber os malefícios que pode carregar consigo. 


Um deles, a possibilidade de alguém a usar como subterfúgio, como alternativa a enfrentar os seus problemas e resolvê-los. É o que acontece muitas vezes com artistas, principalmente os que (e são muitos) padecem de doenças mentais, como a depressão. Por isso também, quantas e quantas vezes não se fica por compreender o suicídio repentino de alguns artistas.


Outro deles, e ligado ao primeiro, o facto de se poder abordar a arte como uma fuga à realidade. Meus caros, nunca façam isso. Usem a arte para embelezar um pouco a existência, mas nunca como fuga. Isso apenas pode correr mal. E nunca, mas nunca, considerem que um mundo fictício é melhor do que o real. Irão acabar muito mal, garanto-vos.


A arte é importante, mas não é assim tão importante. E há boa e má arte. Boa arte era a que existia até cerca do século XIX. A arte que celebrava a grandiosidade do ser humano, que reconhecia a complexidade e extremas dificuldades que a vida coloca aos seres humanos, mas que oferecia sempre a possibilidade, a qualquer pessoa, independentemente da sua posição, de se engrandecer, tornar um herói, dar valor a si próprio e à sua vida, e fazer bem aos outros. Uma arte de esperança. Má arte é a arte, essencialmente, a partir do movimento modernista, e que deu o próximo passo na decadência com o pós-modernismo. Uma arte que se constrói no completo desprezo por quaisquer tipos de valores, que marina no niilismo, que é temperada pela mediocridade, pela inveja e, principalmente, pela desresponsabilização. Uma arte que não oferece nada. Uma arte que comunica a quem a produz e consome a ideia de que tudo tem o mesmo valor, que é nenhum, e deixa as pessoas completamente desamparadas e paralisadas de medo. Uma arte que promove a inação. Uma arte de desespero.


Por isso, há que falar de tudo isto, e há que falar de tudo e de toda a gente envolvida, porque o sofrimento existencial não é monopólio das pessoas que alguém decide identificar como vítimas, individual ou coletivamente.

 

Ricardo Lopes

 

Hiperligações úteis:

Conta youtube de Jordan B. Peterson

Livros em PDF de Mircea Eliade

Livros em PDF de Carl C. Jung

Livros em PDF de Dostoievski

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 7

  

Luís Garcia  POLITICA  en français 

  

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

RTP*, ma bête noire préférée
Il y a quelques jours ma bête noire préférée RTP, cet organe de propagande, de mensonge et d’abêtissement, comme à son habitude, a publié une énormissime nullité qui, pour moi, n’est pas passé inaperçue! Avec tant de sujets de grande importance à analyser ou au moins INFORMER, laissez-tomber. Ils n’arrivent à produire que de la merde!

 

*Le sigle RTP correspondant à Radio Televisao Portuguesa, l’auteur est portugais

 

Les Etats-Unis (EUA) qui bombardent et tuent des soldats syriens combattant Daesh, un avion de chasse syrien abattu par les EUA alors qu’il bombardait des positions de Daesh, Israël qui attaque la Syrie après la fin de l’accord de partage d’information sur l’espace aérien syrien entre les EUA et la Russie, Israël qui tue des dizaines de soldats syriens combattant Al-Qaida sur le sol syrien, les EUA qui ramènent encore de navires de guerre et menacent d’attaquer le Syrie, les EUA qui envahissent la Syrie avec des missiles HIMARS à Al-Tanf, les EUA et les kurdes qui assassinent des syriens arabes de Raqqa avec des armes chimiques (phosphore blanc), les EUA qui devinent que «Al-Assad va bientôt utiliser des armes chimiques», etc, et cette merdique RTP qui nous parle de … jeux sans frontières de snipers! Bordel de merde d’idiotie qui semble n’avoir aucune limite dans ce pays!

 

Un aparté tragicomique pour amuser la galerie, avant de passer aux choses sérieuses! Aux lecteurs d’autres pays et aux portugais qui n’ont jamais lu aucun de mes articles, j’aimerais rappeler que RTP est une chaîne publique portugaise, payée avec les impôts des portugais, pour abêtir les portugais, et c’est pour ça que je passe mon temps à les attaquer! Parce que des médias privés qui mentent et émettent la même propagande impérialiste de merde, aïe, ceux-là on les compte par dizaines par ici, bien-sûr! Je le sais bien!

 

Pour en revenir à ce fait-divers RTPien qui a attiré mon attention, il y a quelques jours j’ai trouvé ceci sur le site rtp.pt:

 

Nouvelle correspondante en français :

 

Lisez, cher lecteur, si vous avez envie de rire de désespoir médiatique**, de pleurer de désespoir médiatique** ou, simplement, de vomir! N’hésitez pas! Non, franchement, vous avez bien lu cette divagation idiote! Informer que les EUA ont tué 500 civils syriens ces 30 derniers jours, oubliez! Informer que les EUA ont abattu le 18 juin dernier un avion de chasse syrien SU-22 qui combattait Daesh, oubliez! Informer que les EUA attaquent des civils arabes de Raqqa avec des armes chimiques illégales, oubliez! Etc. Ahhh, «allez, on va inventer et parler de jeux sans frontières de snipers», en oubliant, commodément, que le sniper canadien se trouve aussi illégalement présent en Iraq que le membre de Daesh qu’il a soi-disant abattu! Des détails de nerds, oui! Mais dans quel diable de Matrix vivent ces pseudo-journalistes !?!

 

**Desepero mediático (désespoir médiatique) est une rubrique du site Pensamentos Nómadas, où l’auteur fustige régulièrement des articles de RTP.

 

 

 

Le silence sur les Philippines et le Yémen

On compte maintenant par dizaines les soldats philippins morts en essayant de récupérer la ville de Marawi conquise par Daesh, et, bien-sûr, à la télé-portugaise-chauviniste rien, rigoureusement rien! Sans parler des plus de 100 civils tués par Daesh! De ceux-là non plus, rien, rigoureusement rien! Et les actions louables des civils musulmans cachant des civiles catholiques chez eux, risquant leur propre vie, dans la tentative altruiste de sauver des vies humaines? Aucun intérêt médiatique ici dans ce terrain vague  de soi-disant catholiques? Et la conquête de plus de 2 régions par Daesh sur la même île? (Mindanao) où se trouve la ville de Marawi? Aucun intérêt non plus?

 

Bref, vous savez ce que je dis, le Portugal est un pays de chauvinistes-racistes-xénophobes-nazis qui se croient «de bonnes gens»! C’est tout!

 

Cependant, en guise de défense de RTP, je dois admettre qu’il est vrai qu’ils ne peuvent pas s’exprimer beaucoup sur ces thèmes, évidemment pas! Le Portugal est un état vassal «bon élève» soumis des EUA et, RTP, étant une chaine publique financée par l’argent des impôts des portugais, doit bien se tenir, ce qui veut dire rester bien silencieux devant d’horribles vérités et, au contraire, régurgiter tous les scandaleux mensonges de la propagande de guerre impérialiste américonne! Oui, c’est vrai! C’est pour cela même que les Philippines se font punir par les EUA avec leur instrument de punition (Daesh) pour s’être rapprochés diplomatiquement de la Chine, pour acheter des armes à la Chine, pour laisser entrer les forces militaires chinoises aux Philippines, pour refuser de participer au harcèlement américon pratiqué sur la Chine sur la question des îles Spratleys et des îles Paracels, le Portugal, en tant que vassal «bon élève» soumis et le pays d’où les gouvernements appellent à l’abêtissant «consensus», bien-sûr, gardez vos médias prostitués bien silencieux. Bèèèèèè!

 

 

Même chose pour le cas du Yémen. En quelques mots, après 4 ans de guerre civile, les yéménites se sont débarrassés de leur dictateur soutenu par les EUA et  l’Arabie Saoudite. Depuis que cette révolution a eu lieu en 2015, l’Arabie Saoudite, le Royaume Uni, les EUA et leurs vassaux du Golfe commettent une horrible et illégale agression sur le Yémen! Les conséquences? Un pays dévasté, des dizaines de milliers de morts suivant la criminelle invasion des américons et compagnie, tout autant de morts dues à des maladies ressorties des siècles passés, à la soif et à la faim. Et RTP et compagnie ne se rendent compte de rien? Comment? Pourquoi? Aujourd’hui encore sur la SIC* on pouvait voir sur le bandeau d’information, oui, le bandeau en bas de l’écran, une information sur 1500 yéménites souffrant du choléra? Ah bon, et pourquoi? À cause de la stupidité des yéménites ou de l’agression de nos chers et aimés EUA et Royaume Uni?

 

*chaine de télévision portugaise

 

Corée du Nord

Probablement le meilleur débat qui ait eu lieu au sujet du feuilleton  (dés)informatif autour de la fausse menace nord-coréenne:

 

CrossTalk: North Korea Saga

 

Ahhh, quelle histoire! Je garde à l’esprit  un dialogue de sourds que j’ai eu il y a quelques semaines avec un de mes compatriotes au sujet de la Corée du Nord. Le pauvre garçon était super-hyper-méga indigné par les paroles proférées par le président de la Corée du Nord quelques jours auparavant. Le garçon me disait que Kim Jong-Un n’avait aucun droit de parler de façon si arrogante à la télévision! «Les grands oui, comme les EUA, ont le droit de parler comme ça», il disait, «mais le mec de la Corée du Nord n’a pas le droit de parler comme ça parce qu’il est petit», me disait-il «le mec de Corée du Nord n’a pas le droit de faire ça parce qu’il est petit», insistait-il! Quelle putain de logique, hein? Bon, au moins cela prouve l’efficacité de la propagande impérialiste dans ce pays de gens paisibles, calme et bloqués du cerveau!

 

Je lui ai parlé de bluff, de chantage, en essayant de lui faire comprendre que Kim Jong-Un se montrait plus fort qu’il ne l’était de manière à intimider ceux qui promettent de l’attaquer. Et s’il le fait c’est précisément  pare qu’il ne veut pas la guerre, parce qu’il ne souhaite pas être agressé par les EUA. Ahhh, rien, c’était peine perdue! J’ai parlé du droit qu’a le président de n’importe quel pays  de déclarer ce qu’il croit le mieux en réponse aux menaces claires et directes (et illégales) à l’agression américonne! Rien. J’ai parlé du fait évident, héhé, que Kim Jong-Un ne s’est pas exprimé pour RTP mais pour une télé étatique nord-coréenne et que, par conséquent, il n’avait pas à se plaindre de Kim Jong-Un mais du directeur de l’information de RTP qui a autorisé la diffusion de ce discours traumatisant. Rien! Je lui ai dit qu’il fallait une énorme effronterie pour exiger du président de la Corée du nord, en conséquence de son raisonnement (de mon compatriote), qu’il se prive du droit de s’exprimer devant les caméras de télévision de l’Etat de la Corée du nord. Rien. Je lui ai dit, d’une manière plus provocatrice, que, de cette manière, si le critère de sélection pour le droit à dire ce qu’on veut est la taille ou la puissance du pays en question, alors merde, que je n’entende plus jamais mal parler de la Russie ou du Poutine! Il n’a pas compris le rapport. Et rien, rien, le dialogue de sourds s’est terminé avec le garçon qui répétait pour la énième fois que «le président de la Corée du nord n’a pas le droit de parler comme ça à la télévision».Héhéhéhé.

 

Bref, laissons les portugais lobotomisés jusqu’au bout des ongles de pied et analysons la fausse question de la menace nord-coréenne. Comme le dit très bien Poutine, rien de nouveau n’est arrivé. En suivant son raisonnement, avec lequel j’adhère parfaitement, à l’instar des missiles THAAD américons installés en Roumanie et en République Tchèque pour soi-disant protéger l’Europe de la (inexistante) «menace nucléaire iranienne», la véritable cible de l’ingérence américonne en Corée du Nord est la Russie. Oui, la Russie plus que la Chine, puisque le THAAD ne distingue pas les nationalités, héhéhé! Oui, les EUA ont eu besoin de provoquer une tempête dans un verre d’eau sur des missiles de merde nord-coréens qui ne fonctionnent jamais, et qui, même s’ils fonctionnent, sont gaspillés dans des tests absolument normaux et banals dans ce monde, pour, bien-sûr, réagir en installant le système THAAD en Corée du Sud, juste à côté de la Chine et de la Russie! Et ce que j’affirme est tellement vrai que, en Corée du Sud, des dizaines de milliers de sud-coréens sont sortis dans les rues pour protester, non pas contre la Corée du Nord, mais contre la décision des EUA d’installer ce système dans leur pays!  De plus les EUA n’ont même pas demandé l’autorisation au gouvernement sud-coréen pour ce faire! Héhéhé, y a-t-il un meilleur exemple que celui-ci d’un Etat vassal des EUA! Et franchement, des tests de missiles nord-coréens de temps en temps? Qu’est-ce que ça a d’étonnant? Les EUA ne le font-ils pas tous les jours? La France et le Royaume Uni ne le font pas au moins une fois tous les mois? Ces 3 derniers n’utilisent-ils pas des missiles dans de vrais conflits illégaux? Les EUA n’ont-ils pas cette semaine encore testé deux missiles intercontinentaux à une portée de 11 000 km? Putain d’ignorance, comme celle de mon compatriote qui m’a dit «ahhh, pourquoi la Corée du nord fait autant de tests de missiles, et la France et l’Angleterre qui sont beaucoup plus puissants ne font jamais de tests de missiles ?» Ahahahahahahah, j’ai failli mourir de rire avec cette affirmation idiote! Rire de tristesse, de désespoir, de désespoir médiatique, c’est ça!  

 

Pour les intéressés, Poutine parle de cette dernière et d’autres questions importantes en rapport avec l’équilibre militaire géostratégique dans la 4ème partie des entretiens accordés à Oliver Stone. Voici l’hyperlien pour la vidéo: The Putin Interviews 4.

 

Encore pour les intéressés, lisez ce livre: Who rule the world? De Noam Chomsky. Dans un des chapitres l’auteur dément, en se basant sur une liste de faits prouvés, à quel point est absurde le mensonge de «l’agressive et dangereuse Corée du Nord». C’est précisément le contraire qui est vrai, et je ne suis en aucune manière en train de faire l’apologie du système politique de ce pays, allons-bon! Non! Les preuves irréfutables que la Corée du Nord n’est pas l’Etat dangereux qu’on nous vend à la télé commencent par le simple fait que celui-ci n’a JAMAIS envahi ni JAMAIS attaqué aucun pays. Mais ce n’est pas dans cette direction que va la rhétorique de Noam Chomsky. Noam Chomsky met l’accent sur plusieurs évènements de diplomatie (ou qui en manquent) impliquant les EUA et la Corée du Nord. Chaque fois que les 2 pays sont parvenu à des accords diplomatiques impliquant la réduction de la production militaire nord-coréenne en l’échange d’aide alimentaire, aide technologique et/ou  de promesses de la part des EUA d’arrêter leur harcèlement, la Corée du Nord a effectivement réduit et même congelé des programmes militaires. Chaque fois que les EUA ont rompu unilatéralement ces accords et ont recommencé à menacer illégalement et unilatéralement la Corée du Nord, cette dernière a réactivé et/ou augmenté ses programmes militaires. Tellement simple! En plus, au moins pour moi, il y a une différence fondamentale entre action et réaction. Si je critique Israël pour agir en occupant et en asservissant des palestiniens, je critique aussi les EUA pour agir de la manière que j’ai décrite et que Noam Chomsky analyse si minutieusement! Les réactions de la Corée du Nord ou de la Palestine sont donc pour cette raison des réactions!

 

Donc, et pour en finir pour aujourd’hui, la Corée du Nord ne présente absolument aucune menace à la paix mondiale! En contrepartie le déséquilibre de pouvoir nucléaire entre les EUA d’un côté et la Russie/Chine de l’autre pourra nous conduire à cette extermination nucléaire vu que, ce possible déséquilibre placera les EUA en position d’attaquer la Russie avec des armes nucléaires en sachant (peut-être) qu’une grande partie des ogives nucléaires russes n’arriveront pas à atteindre le sol américon. C’est le retour à la théorie délirante  de plusieurs militaires américons des années 60, qui croyaient mieux d’anéantir complètent l’URSS avec des bombes nucléaires pendant que les EUA avaient encore la suprématie nucléaire, même en sachant que des dizaines de millions de citoyens étatsuniens seraient morts pour sûr lors de cette action, que de laisser l’URSS atteindre et  conduire les deux pôles à un pacifique équilibre nucléaire. La première option a été portée au cinéma par ce grand film Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb pour qu’on ne dise pas que je parle toujours mal des films d’Hollywood, ahahah! La deuxième, celle de la nécessité d’un équilibre nucléaire comme garantie de paix sur cette terre, est celle que défend incessamment Poutine. Oui, le grand méchant méchant Poutine, héhé !

 

 

À SUIVRE

 

Luís Garcia, 01.07.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 3ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3

Lisez la 4ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 6

 

Luís Garcia  POLITICA  en français 

  

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

 

Le feuilleton Qatar

Commençons par les délirantes exigences de l’Arabie Saoudite et de leurs alliés (Bahreïn, Emirats Arabes Unis et Egypte) au Qatar, nous remonterons ensuite dans le temps pour comprendre les raisons de ces exigences absurdes, de l’embargo sur le Qatar, du sabotage du Qatar et de la guerre économique au Qatar. Prenons donc cette liste publiée par Fox News il y a une semaine…

 

Liste des exigences:

Couper les liens diplomatiques avec l’Iran et fermer toutes les missions diplomatiques dans ce pays. Expulser les membres de la Garde Révolutionnaire d’Iran présents au Qatar et arrêter toute coopération militaire en coopération avec l’Iran. Seul le commerce avec l’Iran sera permis, dans le cadre des sanctions internationales et étatsuniennes imposées à ce pays.

 

Couper tout lien avec des «organisations terroristes», spécifiquement les Frères musulmans, Daesh, Al-Qaïda et le Hezbollah libanais. Désigner formellement ces entités comme groupes terroristes.

Fermer la chaîne Al-Jazzera et les filiales qui s’y rattachent.

Fermer tous les médias financés directement ou indirectement par Qatar, comme Arabi21, Rassd, Al-Araby Al-Jadeed et Middle East eye.

Mettre un terme immédiat à la présence militaire turque au Qatar et stopper toute coopération militaire avec la Turquie au sein du territoire Qatari.

L’arrêt de tout financement d’individus, de groupes ou d’organisations désignés comme terroristes par l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l’Egypte ou le Bahreïn, les Etats-Unis (EUA) et autres pays.

Remettre les «terroristes» et autres individus recherchés par l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l’Egypte ou le Bahreïn à leur pays d’origine. Geler leurs avoirs et fournir toutes les informations relatives à leur adresse, mouvements et finances.

Mettre fin aux ingérences dans les affaires intérieures de pays souverains. Ne plus octroyer la citoyenneté qatarie à des ressortissants d’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, d’Egypte et du Bahreïn poursuivis par les autorités de ces pays. Révoquer la citoyenneté qatari à ceux qui l’ont déjà obtenue et violent les lois de ces pays.

Mettre un terme aux contacts avec l’opposition politique en Arabie Saoudite, aux Emirats arabes Unis, en Egypte et au Bahreïn. Remettre tous les documents relatifs à des contacts antérieurs et au soutien du Qatar à ces groupes d’opposition.

Payer des réparations en guise de compensations pour la perte de vies et autres pertes financières causées par les politiques du Qatar ces dernières années. La somme sera déterminée conjointement avec le Qatar.

S’aligner militairement, politiquement, socialement et économiquement avec les autres pays arabes du Golfe, tout comme sur des questions économiques, suite à l’accord conclu avec l’Arabie Saoudite en 2014.

Approuver toutes les exigences dans un délai de 10 jours suivant leur émission, ou la liste perdra toute validité. Le document ne précise pas ce que feront ces pays en cas de refus du Qatar de remplir ces exigences.

Le Qatar devra consentir à un audit mensuel au cours de la première année suivant son acceptation des exigences; une fois par trimestre au cours de la deuxième année. Dans les 10 années suivantes le Qatar sera surveillé annuellement sur le respect des exigences.

 

Loi internationale? ONU? Souveraineté du Qatar? Non, rien? Vous avez bien lu cher lecteur la montagne d’illégitimes absurdités exigées? Et comment les feront-ils respecter si ces mêmes exigences vont à l’encontre des principes fondamentaux de l’ONU? Par la force seulement, bien-sûr! Le Yémen et la Syrie sont des exemples parfaits de l’usage illégal de la force par l’Arabie Saoudite et ses alliés! Et ça ne choque personne dans ces merdiques médias portugais*, non? Exiger la fermeture de chaînes d’information  ne laisse aucun journaliste portugais indigné? Ah, mais lorsqu’au Venezuela les tribunaux compétents font fermer une chaîne privée (parmi plus de 100 existantes), celle-ci ayant refusé à plusieurs reprises de respecter les règles concernant les horaires de diffusion de contenu pour adultes… mmmm, RTP, SIC et TVI*, au lieu d’expliquer ce que je viens de dire, non, accusèrent faussement Hugo Chavez de «censurer» et «faire taire» le journalisme et de «persécuter» la liberté d’expression d’innombrables fois, jusqu’à donner la nausée! Ces gens sont tellement incohérents! Ces gens sont tellement menteurs! Ces gens sont tellement faux! Ces gens sont tellement dégoûtants!

 

*médias en langue portugaise, l’auteur est portugais

 

Rompre les relations avec des organisations terroristes (attention, joindre le Hezbollah à la liste est non seulement comique mais aussi complètement illogique), oui très bien. Le problème c’est que, ceux qui le demandent ont des relations plus importantes avec ces organisations terroristes et, paradoxalement, viennent ensuite exiger du Qatar précisément de s’éloigner d’eux! Ahahah, quelle blague!

 

Quant à la rupture des relations avec l’Iran, hehe, le lecteur doit voir où on va en venir, non? Et quant à la rupture des relations militaires avec la Turquie, chacun ses affaires, non? Bon sang, comme si les pays qui l’exigent n’étaient pas semés de bases militaires étrangères! Comme si les pays qui l’exigent n’intervenaient pas de manière terroriste en Syrie! Comme si les pays qui l’exigent n’étaient pas précisément en train de bombarder illégalement le Yémen après que ce dernier se soit débarrassé de son dictateur mis en place par les EUA et l’Arabie Saoudite! Tant d’incohérence!

 

Quant aux réparations et compensations et déportations concernant le soutien du Qatar à des organisations terroristes et à des groupes d’opposition de ces pays, c’est simple ! Ils se bafouent complètement. En ce qui concerne les organisations terroristes, oui, il y aurait d’immenses réparations et dédommagements que le Qatar pourrait réaliser, lui et les pays qui le lui demandent, eux tous, auprès de la Syrie et du Yémen détruits par eux tous! En ce qui concerne les groupes d’opposition soutenus par le Qatar et la soi-disant ingérence qatari dans les pays signataires de cette liste, hehehehe, vous demandez alors compensation pour ça et même temps vous exigez de pouvoir interférer dans tout ce qui se passe « militairement, politiquement, socialement et économiquement » au Qatar, et surveiller tout ce qui se passe au Qatar, en plus de fermer toutes ces chaînes d’information? Comment ça? Et ça ce n’est pas de l’ingérence? Et si le Qatar ne s’exécute pas, «on ne dit pas ce qu’on va faire», ce qui revient à dire «vous allez prendre cher»! Hein? En plus de tout ça ils ont fermé toutes les frontières aériennes, maritimes et terrestres avec le Qatar, et ont condamné ce minuscule pays de sable et de gaz à un total embargo économique! Et vous parlez d’ingérence? Quelle blague de mauvais goût!

 

Russie et EUA en compétition pour le gazoduc en Syrie
Avant de remonter dans le temps, il serait bon de rappeler que la liste de pays qui pratiquent ce harcèlement sur le Qatar est composée par l’Arabie Saoudite, le Bahreïn et l’Egypte. Au contraire de ce qui a été affirmé il y a plusieurs jours sur TVI24* par des journalistes qui n’ont pas la moindre putain d’idée de ce qui se passe dans cette région, ni dans aucune autre région de cette planète, le Yémen ne fait PAS parti de cette liste. Je m’adresse aux gens de TVI24: franchement, l’Arabie Saoudite en collaboration avec le Royaume Uni (RU), les EUA, le Bahreïn, les EAU (Emirats Arabes Unis) et (jusqu’à il y a peu de temps aussi) le Qatar commettent depuis 2015 une agression illégale au Yémen,  OK? Et ils le font pour punir le peuple yéménite de s’être débarrassé de son dictateur soutenu par les EUA et l’Arabie Saoudite! Là oui, au Yémen il y a eu une véritable guerre civile gagnée par les yéménites contre leur dictateur, qui n’a pas été notifiée puisque nos médias prostitués étaient trop occupés à qualifier l’agression occidentale contre la Syrie de «guerre civile». Donc, franchement, et TVI24 n’a pas été la seule à proférer un tel non-sens, comment pouvez-vous inclure le Yémen dans la liste des pays qui boycottent désormais le Qatar? Comment le Yémen, qui continue à être agressé par l’Arabie Saoudite, le Bahreïn et les EAU pourrait-il se joindre à ces derniers à un embargo sur le Qatar? Comment? Ah, l’EX-GOUVERNEMENT dictatorial yéménite aujourd’hui exilé soutient le boycott? Oui, je veux bien le croire, et après? Quelle bande de tocards ces journalistes portugais corrompus!

 

Que personne ne doute de la véracité des accusations du soutien qatari au terrorisme proféré par ses voisins, bien-sûr que non et les preuves ne manquent pas! Mais c’est absurde que de telles accusations viennent de ses voisins qui ont réalisé la même chose en collaboration avec le Qatar et qui, au contraire du Qatar, continuent à soutenir des organisations terroristes en Syrie jusqu’à aujourd’hui! Quelle absurdité!

 

Pour comprendre d’où vient ce feuilleton, il convient de rappeler le motif pour lequel a été créée cette farce de «guerre civile» en Syrie:

 

2016.10.24 - Syria 4_0.jpg

 

Il a déjà été dit à de nombreuses reprises dans ce blog, mais j’insiste, que la fausse «guerre civile» en Syrie n’est rien de plus qu’une agression des EUA, de l’Europe, des pays arabes du Golfe, comme punition au gouvernement d’al-Assad pour avoir fait le mauvais choix. L’Europe est le plus grand marché de gaz au monde, le Qatar a énormément de gaz, l’Iran aussi, et ce gaz doit physiquement passer par quelque part. Ce «quelque part» s’appelle la Syrie! On a fait deux propositions concurrentes au gouvernement d’al-Assad: un gazoduc entre le Qatar et l’Europe passant par l’Arabie Saoudite et par la Syrie soutenu par les EUA, ou un gazoduc entre l’Iran et l’Europe passant par l’Iraq et par la Syrie soutenu par la Russie. Depuis au moins 2001 la Syrie a constamment reçu des menaces d’agression américonnes, harcèlement nécessaire pour éviter que la Syrie ne choisisse le projet russe de Rozneft et «choisisse» à force le projet américon. Je crois que sans jamais avoir subi ces menaces américonnes, il y a longtemps que la Syrie aurait signé le projet avec son allié stratégique russe. Mais, au contraire de ce que le lecteur pourrait penser, la Syrie d’al-Assad a fini par vraiment le faire. Au début de l’année 2011, les rumeurs sur la signature de cet accord de construction du gazoduc Iranien-russe traversant la Syrie coïncidaient, bien-sûr, avec les premières «manifestations pacifiques» contre …al Assad, le président de la Syrie! La signature de l’accord de construction fût réalisée par al-Assad en mars 2011, la «guerre civile» syrienne commença le mois suivant, en avril 2011, quelle coïncidence! Ainsi s’effectuait, comme prévu, la punition américonne sur la Syrie, qui dure jusqu’à aujourd’hui.

 

Pour en revenir au Qatar, le plus grand producteur de gaz du monde, on comprend bien, aujourd’hui, l’intérêt que ce pays avait dans la guerre en Syrie, au point d’y investir plusieurs milliards de dollars, 3 milliards juste pour les 2 premières années du conflit, non? Mais quelque chose ne colle pas: pourquoi les EUA et l’Arabie Saoudite se fâcheraient-ils maintenant avec le Qatar, allié si généreux dans la destruction de la Syrie et partie centrale du gazoduc désiré puisque le gaz se trouve précisément au Qatar? Ahhh, c’est juste!

 

Les pourquoi du feuilleton Qatar
Quoi que cela puisse faire aux fidèles lobotomisés de la plus récente religion, la Dogmatique Eglise des New-Agers Progressistes Pro-Safe-Space, Poutine non seulement n’est pas le monstre qui les fait, indirectement, pisser dans leur lit avec des cauchemars dans lesquels il apparaît doté de cornes et d’une queue rouges en mangeant des petits enfants ukrainiens et des gays au petit-déjeuner, hehe, mais en plus, il est de loin le meilleur joueur d’Echecs Politique International! Oui, il l’est, vous en voulez la preuve?

 

Au lieu de guerres impérialistes illégales de pillage et de sujétion, Poutine préfère réaliser, avec ses ennemis, des accords économico-énergétiques stratégiques. L’exemple-même en est l’accord de construction du Turkish Stream en partenariat avec la Turquie et qui amènera du pétrole russe à l’Europe! Oui, avec la Turquie qui a abattu un avion de chasse russe dans le ciel syrien, oui, avec cette même Turquie qui durant des années a financé et soutenu Daesh et les faux «rebelles» terroristes et qui a pillé l’industrie d’Alep et qui a laissé passer sur son territoire le pétrole et les reliques historiques volés par Daesh à la Syrie!  Si, devant les mêmes circonstances, les EUA n’ont pas hésité à  détruire le pays agresseur (Turquie dans le cas décrit plus haut), la Russie de Poutine, au contraire, de manière à éviter les conflits militaires dans lesquels tout le monde perd et personne n’a rien à gagner, il préfère «acheter» pacifiquement ces ennemis de circonstance avec des propositions économiques irrécusables! Cependant, dans nos médias de (dés)information tous pourris, Poutine est L’agresseur, L’impérialiste… et la Russie est LA Menace à la paix mondiale! Ouai… et moi je suis le père noël!

 

Pour en revenir au Qatar, nous avons encore un exemple du pragmatisme de Poutine sur l’échiquier géopolitique mondial. Au lieu de guerre et de pillage, la Russie de Poutine a offert il y a quelques mois un accord en partenariat avec le gouvernement du Qatar dans le domaine de la production de gaz, impliquant le russe Rozneft et le Qatar dans une affaire de plusieurs milliards de dollars. Avec tant d’argent en jeu, il n’est pas étonnant que le Qatar ait cessé de sponsoriser le terrorisme en Syrie pour se tourner vers des perspectives de profit économique. Et Poutine s’est génialement rendu au centre de la question, la dispute entre les gazoducs potentiels traversant la Syrie, sans tirer une seule balle! Au lieu de combattre militairement le Qatar qui faisait la promotion du terrorisme en Syrie dans le but de faire tomber le gouvernement d’al-Assad comme condition sine qua non pour la création de l’alternative du gazoduc Qatar-Arabie Saoudite-EUA, la Syrie fusionne des intérêts et des investissements avec le Qatar dans le domaine du gaz. Ainsi, et de manière pacifique, c’est la construction russe d’un gazoduc qui l’emporte ou, sinon, la construction russe d’un gazoduc! Bravo Poutine, bravo!

 

Une autre raison très importante qui implique l’Iran, oui cet Iran cité dans la folle liste des exigences au Qatar partagée au-dessus. Ils sont parvenus avec le Qatar à un accord militaire avec d’importantes répercussions sur le terrorisme en Syrie! Et oui, la Syrie comme toujours. Le 4 avril 2017, le même jour que celui de la mise en scène de l’attaque chimique qui n’a pas eu lieu à Khan Shaykhoun, l’Iran et le Qatar sont parvenu à un accord pour le rapatriement de «rebelles» terroristes d’Al-Qaïda des localités de Madaya et Zabadani (près de Damas) pour la région d’Idlib, en l’échange de la sortie en sécurité de civils (chiites, d’où l’intérêt iranien) des localités de al-Foua et Kefraya) encerclées par des «rebelles» terroristes d’Al-Qaïda appuyés par le Qatar). Aussi simple que ça! Maintenant, comment les EUA et leurs vassaux du Golfe Persique et leur vassaux européens pourraient accepter une telle chose! Quelle horreur, le Qatar et l’Iran construisant des relations diplomatiques desquelles résulteront le sauvetage pacifique de civils, ah, quelle chose démonique, hahaha ! Nous, humanistes occidentaux nous n’aimons pas les chichis de ce genre, non ! Nous humanistes occidentaux préférons les perpétuelles guerres humanitaires et les perpétuelles guerres contre le terrorisme qui, au pire, donnent des dommages collatéraux, ben voyons! Ces bandits iraniens de l’axe du mal viennent avec quoi? Des solutions pacifiques? C’est pas vrai!?! Ahahahah!

 

Trois articles intéressants en anglais sur ce feuilleton :

 

La multipolarité américonne
En premier lieu il faut dire que ce sont de gros abrutis-zombis ces journalistes occidentaux qui, après 6 ans de silence sur le parrainage qatari au terrorisme en Syrie, maintenant que le Qatar met fin à ce parrainage ils accusent maintenant le Qatar de sponsoriser le terrorisme, hehe. Simplement parce que cet imbécile de Trump l’a déclaré en cœur avec les inepties  du roi du royaume de l’ombre d’Arabie Saoudite!

 

Maintenant, si vous avez encore des doutes sur le fait que, comme le dit si bien Poutine, la Russie n’a jamais interféré dans aucune élection américonne et ne le ferait jamais puisque le président des EUA, quel qu’il soit, ne commande pas le futur (belliqueux, agressif, impérialiste) des EUA, en voici la preuve ultime:

 

Le 13 juin le président des EUA a affirmé dans un discours public que «le Qatar est un Etat terroriste» et que  «le Qatar sponsorise le terrorisme», malgré le fait que la plus grande base militaire des EUA en dehors des EUA se trouve précisément au Qatar. Le pire c’est que c’est dans cette même base que se trouve le USCENTCOM qui gère l’organisation de toutes les armées gringas au Moyen-Orient  et en Asie Centrale, à partir desquelles sont gérées les impériales agressions en Afghanistan, Syrie, Somalie, Yémen, Pakistan, etc.

.

 

Unified_Combatant_Commands_map.png

 

Ce qui est drôle c’est que 10 jours avant ces affirmations explosives, lors de sa visite au Qatar, Trump ne tarissait pas d’éloges sur ses potes qataris! Et ce qui est encore plus drôle c’est de voir le porte-parole du Pentagone défendre le Qatar et nier le soutien du Qatar au terrorisme exactement le même jour que celui où Trump déclarait que «le Qatar est un Etat terroriste», hehe !

 

Et 3 jours après ces positions antagonistes entre la Maison Blanche et le Pentagone, afin de montrer qui commande de facto sur les terres gringas, l’armée des EUA a entamé des manœuvres militaires conjointement avec l’armée du Qatar, au Qatar! Hehe!

 

Le jour d’avant nous avions appris que les EUA, paradoxalement, étaient arrivés à un accord avec le Qatar pour la vente de 36 avions de chasse F-15 pour une valeur de 12 milliards de dollars, hehe! Donc oui, ceux qui commande aux EUA sont un ensemble formé par l’armée et par le complexe militaro-industriel privé, ensemble soutenu par la prostituée machine de fausses informations et de propagande! Le tout composé de personnes NON élues, et là, désolé cher lecteur mais, les EUA ne sont PAS une démocratie! Ah, et vous les médias portugais, il n’y aurait pas par chez vous un de vos pathétiques spécialistes internationaux pro-EUA qui sache expliquer, ou qui au moins s’étonne de tant d’incohérence américonne? Et bien? Ahahahahah!

 
La réaction de l’Iran
L’Iran, tellement méchant selon nos médias et selon l’opinion générale portugaise, n’est-ce pas ?, a mis à disposition 3 de ses ports exclusivement pour l’envoi de biens essentiels au Qatar! Ahhh, ces iraniens démoniaques, qui approvisionnent les besoins basiques urgents d’un pays voisin, quels barbares ces iraniens!
 
En contrepartie, nos (nous, Europe et EUA) chers alliés arabes du Golfe, sont la cause du blocus au Qatar entrainant le manquement de tels biens essentiels, n’est-ce pas? Ils ont fermé les frontières, arrêté l’approvisionnement de biens essentiels, ne laissent plus les avions de Qatar Airways survoler leur espace aérien, ont congelé tous les vols de Etihad, Emirates et compagnie à destination du Qatar, etc, tout cela contre un minuscule pays de gaz et de sable… Mais nous, occidentaux ignorants et paternalistes, attention, nous nous croyons les champions du monde des droits de l’homme et autre connerie progressiste du genre, n’est-ce pas? Imaginez si on croyait le contraire.
 
Je ne défends pas ce Qatar rétrograde, sponsor de terrorisme, non! Je me demande juste pourquoi les méchants iraniens ont décidé d’agir humainement en aidant le Qatar qui a fait tellement de conneries en Syrie (Syrie défendue militairement par l’Iran), et nous, les gentils, nous assistons impassibles à une guerre économique et à un sabotage économique, et à des menaces d’intervention de la part de nos alliés contre d’autres de nos alliés? Et ceux qui viennent maintenant en aide à cet allié en punition sont l’Iran un pays de «l’axe du mal», hehehe! Il n’y a pas une once de honte dans notre occident, c’est Andre Vltcheck qui a raison! Lisez-donc à ce propos son livre «terrorisme Occidental- de Hiroshima à la guerre des drones»!
 
C’est pourquoi, pour se manque d’humilité mélangé à de l’ignorance profonde de ceux qui préfèrent savoir à quelle heure, minute et seconde est né le dernier fils de Ronaldo, dans ce pays de merde appelé Portugal, chaque fois que je prononce le nom d’Iran ou que je dis y avoir déjà été… ahhh, les moutons commencent à décharger les mots clichés: «terreur», «guerre», «dictature», «oppression», «horreur», «terroristes», «violence», «malaise», et ainsi de suite qui me donne la nausée! Putain, des mots qui s’appliqueraient bien aux EAU adulés par ces mêmes moutons portugais! Des mots qui, non désolés, mais ne s’appliquent pas du tout à l’Iran! L’Iran n’est en guerre avec personne, n’a jamais envahi personne, n’est pas un pays dangereux, n’est pas une dictature, n’est pas le chaos et l’horreur dans les rues comme me l’ont jeté au visage des gens qui au contraire de moi n’ont jamais mis les pieds là-bas et qui ne se sont jamais donné la peine de rechercher sérieusement quoi que soit sur l’Iran! Pour presque tout le monde Iran = enfer sur terre, ce qui est un des mensonges les plus révoltants accepté comme vérité consensuelles au sein de notre ignorant, inculte et obscurantiste occident!
 
Pour survoler une seconde un autre pays, je voudrais juste rappeler qu’un pays militairement très important, le Pakistan, a décidé d’envoyer 22000 militaires au Qatar, à la suite de la décision de la Turquie d’envoyer 5000 militaires au maximum, dont 500 sont déjà présents au Qatar.

 

Excellent débat sur le «feuilleton Qatar»

 

Deux actualisations importantes sur le conflit syrien

Premièrement, les EUA ont déplacé les «rebelles» terroristes de Maghawir Al-Thawra, qui occupaient le poste-frontière d’Al Tanf en partenariat avec les occupants illégaux gringos et anglais, à Ash Shaddaday, ville du nord-est de la Syrie occupée par les FDS (kurdes corrompus + OTAN)! Une fois encore nous nous trouvons devant une énorme incohérence kurde qui, soit combat des «rebelles», soit se met en partenariat avec des «rebelles»… ou bien se plaint du soutien kurde aux «rebelles», ou alors les accueille sur le territoire qu’ils contrôlent, comme l’illustre ce cas récent! Mais quelle maladive multipolarité!

 

 

 

Deuxièmement, en même temps que les EUA occupent illégalement le poste frontière syrien d’Al-Tanf, exemple flagrant d’agression directe des EUA à la Syrie incluant la construction d’une base militaire sur ce poste où les EUA ont scandaleusement installé un système de missile de longue portée (HIMARS), en même temps je disais, là juste en face du côté iraquien de la frontière, l’ «impossible» s’est produit! Voilà que Daesh, en effondrement accéléré de tous les côtés, se paye le luxe de réaliser une attaque massive contre les forces iraquiennes et de leur capturer du terrain, juste en face d’Al-Tanf! Et les EUA, occupant illégalement le poste-frontière syrien d’Al-Tanf, ne se sont rendus compte de rien de ce qui se passait de l’autre côté de la frontière, en Iraq, leur soi-disant «allié» dans la guerre contre le terrorisme? Ah, laissez-moi deviner, les EUA sont trop occupés à abattre des avions de chasse syriens qui (eux oui) réalisent des frappes aériennes sur Daesh, et les EUA n’ont pas le temps de combattre Daesh, là juste à côté… d’accord je vois. Après quand je vais au café je dois me taper des mecs qui me disent que ce qui cloche dans mes articles c’est «l’accusation infondée de complicité entre les EUA et Daesh»… et ça c’est…bèèèèèèèè !

 

en6 - fr.jpg

  

Pour finir, plusieurs hyperliens sur ces attaques de Daesh (utilisant des armes de fabrication américonne) contre l’armée iraquienne juste à côté de nombreux américons distraits à al-Tanf:

 

 

À SUIVRE

 

Luís Garcia, 30.06.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

  Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 3ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3

Lisez la 4ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 5

  

Luís Garcia  POLITICA  en français  

  

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

 

Terrorisme au Venezuela

Oui, j’ai dit dans le dernier article que le thème serait le Qatar, mais non, ce sera pour le prochain! Avant tout, un écart sur le Venezuela, puisque je ne peux pas m’empêcher de réagir à l’attentat terroriste qui a eu lieu hier dans ce pays.

 

Tout comme à Téhéran ou aux Philippines, le terrorisme au Venezuela n’est pas médiatisé et ne mérite même pas de réaction de la part de nos gouvernements. Et la télé ne fait que répéter le mantra usé d’appel à l’arrêt de la violence au Venezuela, alors que la violence est faite par les mercenaires soutenus par l’Europe et financés par les Etats-Unis (EUA), pendant qu’ils culpabilisent sans vergogne Maduro et son gouvernement légitime pour les crimes et les actes terroristes de cette farce d’”opposition” qui ne sont rien de plus qu’une douzaine de mercenaires rémunérés. Et les preuves ne manquent pas! Et voilà que se produit un attentat terroriste au Venezuela et rien, ni condoléances officielles d’Etats européens, ni critique des télés occidentales sur les terroristes sponsorisés par les EUA qui ont réalisé l’attentat d’avant-hier, et bien-sûr, aucune larme versée! Ça c’est réservé à Paris et Manchester! Juste une petite information au passage, ça suffit! Voici un exemple de ce qui est apparu dans les médias portugais*:

 

*L’auteur de l’article est portugais

 

Je sais que, mea culpa, que jamais je ne défends le Venezuela dans cet espace, mais ce n’est pourtant pas l’envie qui me manque! C’est juste parce que le cas vénézuélien est absurdement évident: une totale démocratie avec l’une des constitutions les plus démocratiques (lire ici) et gouvernée par le parti (de Chavez) ayant connu le plus d’élections au monde, et qui les a gagnées 18 fois sur 20, toujours en présence d’observateurs internationaux de dizaines de pays. Ce n’est donc pas la peine d’essayer de  démonter la propagande de RTP, Globo* et compagnie. C’est pourquoi je préfère indiquer ce qui doit être lu ou vu! C’est vraiment trop évident. Les lecteurs intéressés par ce sujet peuvent utiliser à discrétion les sources partagées ci-dessous, en portugais et en espagnol:

 

*Médias en langue portugaise

 

En plus, assistez à ces documentaires sur le Coup d’Etat raté en 2002 contre Hugo Chavez parce que, oui, l’histoire se répète sans cesse, pas parce qu’il fallait que ça se passe ainsi, mais parce que les masses ont la mémoire courte, très courte, et la mémoire courte ouvre la voie et ouvre des portes prêtes à se faire enfoncer pour la triste répétition d’ignobles histoires:

 

War on Democracy - partie 1 (en anglais et français)

  

War on Democracy - partie 2 (en anglais et français)

 

 

The Revolution Will not be televised (en anglais et FRANÇAIS)

 

Puente Llaguno claves de una masacre (en espagnol et portugais)

 

Asedio a una embajada (en espagnol ) 

 

Pour en revenir aux évènements plus récents, de 2013 à 2017, et parce que je n’écrierai pas de sitôt sur cet exemple trop évident de terrorisme américon télévisé sous l’étiquette de «manifestations pacifiques», j’aimerais vous montrer certaines vidéos pour que vous constatiez à quel point cette demi-douzaine de mercenaires terroristes sont (pas) «pacifiques»! Certaines, oui, puisqu’il y en a des milliers de vidéos sur Youtube et d’autres plateformes en ligne! Le fait qu’elles ne passent pas sur nos télés abêtissantes et menteuses ne veut pas dire qu’il n’existe pas de preuves en vidéo sur ces mercenaires terroristes, bien au contraire! Allons-y donc:

 

Des «opposants pacifiques» lançant des roquettes à la police

 

#VENEZUELA "Opositores Pacíficos" atacan a la Policía con una granada (Casera) Fíjense bien en la potencia del explosivo, los escudos salen disparados unos 10 metros, dos Policías fueron heridos... Si esto fuera en EEUU ya estarían todos en bolsas de basura por terroristas, de eso pueden estar seguros.. Ahora ¿Saldrá esto en Televisión? Mas Info en Topete GLZ

Publicado por Topete GLZ em Sábado, 27 de Maio de 2017

 

 

Des «opposants pacifiques» détruisent 50 tonnes de nourriture

 

Un jeune pro-Maduro brûlé vif par les «opposants pacifiques»

 

Journalisme crétin immergé dans le «terrorisme pacifique»  

 

Des «opposants pacifiques» brûlant une crèche publique avec des enfants à l’intérieur

 

Des «opposants pacifiques» assiégeant le centre commercial Palo Verde

 

Des «opposants pacifiques» assiégeant le Sundde d’El Rosal

 

Des «opposants pacifiques» arrêtés après l’attaque de la base militaire La Carlota

 

Bref, tous ces actes de terrorisme sont si ridiculement évidents que je ne me suis même pas donné le travail de les analyser. En quelques mots, nos TVs occidentales, quand elles dénigrent le gouvernement de Maduro, sont purement et simplement en train de MENTIR, MANIPULER L’INFORMATION, et OMETTRE L’INFORMATION VRAIMENT ESSENTTIELLE!

 

Cependant, je ne veux pas terminer cet article sans avant rappeler que la démocratique constitution vénézuélienne inclue un très démocratique article qui permet de renverser automatiquement un gouvernement si 1 million de signatures sont recueillies. 1 million c’est peu dans un pays de 30 millions, et cela correspondrait à 330 000 au Portugal, si notre constitution était aussi démocratique que la vénézuélienne! Donc au lieu de brûler entièrement 18 universités publiques qu’Hugo Chavez a fait construire, au lieu de brûler de la nourriture et des médicaments, au lieu de cacher de la nourriture et des médicaments jusqu’à leur expiration, au lieu d’essayer d’empêcher des citoyens vénézuéliens pro gouvernement d’aller travailler en utilisant pour ce criminellement faire des câbles métalliques invisibles traversant des rues et de l’huile sur le sol, ayant pour conséquence la mort de dizaines d’êtres humains, etc, etc, au lieu de tous ces attentats terroristes, mais, regroupez un million de signatures, merde! Ah vous ne pouvez même pas en regrouper un million? Allez-vous faire foutre vous et les médias occidentaux qui vous soutiennent! Bien-sûr que vous n’arrivez pas, ni de près ni de loin à en récolter un million! Il suffit de voir que les «manifestants pacifiques» qui commettent des crimes et des attentats terroristes  dans les rues du Venezuela ne dépassent jamais une douzaine!  Et les médias occidentaux souhaitent que, par une totale violence, une douzaine de criminels renversent un gouvernement démocratiquement élu? Mais qu’ils aillent se faire foutre!

 

Voyez la liste des morts récentes dans le pays et constatez que la majorité des morts sont des gens pro gouvernement et des forces de l’ordre! Au diable RTP* qui nous informe dans sa quotidienne et orwellienne minute de haine au Venezuela qu’il y a encore eu un mort, mais qui oublie (de façon perverse) de dire comment et pourquoi:

 

18766054_10155464196018777_3139616483023167083_n.j

Pour que le lecteur se rende compte de combien l’opposition terroriste vénézuélienne respecte le système démocratique de son pays, oui, s’il vous plaît, assistez à la vidéo ci-dessous. Opposition menée par monsieur Capriles et financée avec des fonds offerts par la Commission Européenne, le même Capriles qui a envahie en 2002 de façon criminelle l’embrassade de Cuba (voire le documentaire au-dessus «asedio a una embajada») et a promis de faire mourir ses fonctionnaires de faim et de soif. Opposition dont fait partie Leopoldo Lopez, arrêté pour avoir commis des attentats terroristes mais surnommé à l’époque de «prisonnier politique» par notre RTP* de merde. Oui ce même Leopoldo Lopez, voyez dans la vidéo ci-dessous ses déclarations sur sa défaite à des élections démocratiques: «Nous n’attendrons pas 6 ans que des changements se produisent au Venezuela !» Ou la déclaration de Marina Corina Machado, cette terroriste fonctionnaire de l’impérialisme gringo: «certains disent que nous devons attendre»! Vous avez encore des doutes?

 

Leopoldo Lopez culpable

Leopoldo Lopez culpable

Publicado por Pensamentos Nómadas em Sexta-feira, 3 de Junho de 2016

 

Il faut aussi rappeler tout cela et ne pas permettre que l’histoire se répète, parce que oui, la Russie soutient sans équivoque la souveraineté du Venezuela et a d’énormes investissements au Venezuela dans le secteur énergétique. Parce que la Russie en décadence de 2002 n’est pas la puissance intouchable de 2017. Parce que les EUA ont un porte-avion, des navires de guerre, des avions et des milliers de soldats depuis des années sur l’île de Curaçao, juste à quelques kilomètres  de la côte vénézuélienne, attendant des ordres de leur gouvernement pour envahir le Venezuela. Une invasion américonne du Venezuela, oui, nous conduirait donc aussi à l’extermination nucléaire!

 

Voyez, cher lecteur, les mots sages et sensés récemment proférés par l’eurodéputé espagnol Javier Couso sur la perverse position espagnole et européenne sur le terrorisme dont est victime le Venezuela :

 

 

Et regardez ces documentaires d'Abby Martin sur Telesur English:

 

Abby Martin Meets the Venezuelan Opposition

 

Abby Martin in Venezuela - Supermarkets to Black Markets

 

Venezuela Economy Minister—Sabotage, Not Socialism, is the Problem

 

Constituent Assembly Dictatorship or Democracy in Venezuela?

 

Et, si vous croyez en la triste propagande qui acuse, sans aucune lógique, Chávez et Maduro de faire perdurer la pauvreté et la violence au Venezuela, lisez-donc ces 2 documents contenant des analyses mathématiques sur plusieurs indicateurs socio-économiques:

 

À SUIVRE

 

Luís Garcia, 29.06.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 3ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3

Lisez la 4ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 4

 

Luís Garcia  POLITICA  en français 

 

 

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

La multipolarité maladive des kurdes

En premier lieu il faut distinguer les différents types de kurdes qui participent au terrorisme-colonisation en Syrie, sur la demande des Etats-Unis (EUA), dont ils sont une facette et dont Daesh est l’autre. Premièrement, les kurdes d’Iraq, dont la province autonome est un Etat vassal d’Israël et des EUA ou, si vous préférez, un protectorat contrôlé politiquement et économiquement par ces 2 Etats. Leurs Peshmergas sont des envahisseurs illégaux en Syrie et ce sont eux qui flirtent avec Erdogan pour la création d’un Etat kurde au nord de la Syrie où la Turquie pourrait déverser ses indésirables kurdes turcs. Deuxièmement, les kurdes syriens qui étaient en grande partie des kurdes turques ayant fui la persécution en Turquie au temps d’Assad père et ont obtenu la citoyenneté de la part du multiethnique- multi-religieux-laïque état syrien du temps d’Assad fils. Ces derniers combattirent aux côtes du gouvernement syrien contre l’ingérence occidentale au début du conflit,  mais se sont ensuite vendus aux EUA avec la promesse absurde d’un Etat kurde sur des terres volées à la Syrie, pays où non seulement ils n’ont jamais été persécutés, mais où ils ont toujours été bien accueillis quand les autres les persécutaient. Troisièmement, des kurdes turcs, qui ont plus ou moins fait la même chose que les kurdes syriens mais qui se sont aussi vendus en l’échange de cette promesse absurde. Mais il y a une différence, en se vendant aux EUA, en restant en Syrie, prêts à agir au nom des FDS contre la Syrie dans une guerre de colonisation du nord est de ce pays, ils commettent un acte illégal et donc il n’y a pas moyen de leur donner raison!

 

Avec les tristes revirements atour du Qatar, ces kurdes dans leur ensemble demandent même de l’aide à la barbare Arabie Saoudite, imaginez! Le Qatar sera le thème de la 5ème partie, mais analysons tout de même ce qui implique les kurdes, directement ou indirectement. Il faut reculer un peu dans le temps pour cela, et rappeler de quel côté étaient les kurdes au début de l’agression occidentale à la Syrie.

 

De 2011 à 2014, les kurdes syriens et kurdes turques combattaient aux côtés du gouvernement Assad contre les faux rebelles et Daesh payés par nos occidentaux impôts. Je me trouvais moi-même dans l’est de la Turquie durant l’été 2014 avec des kurdes turques tout juste de retour de lutte contre le terrorisme occidental en Syrie, et ils se montraient fiers de la faire. Pour ceux qui ne me croient pas, et vous faites bien, cherchez des articles de cette période et constatez par vous-mêmes que les kurdes, à cette époque, combattaient côte à côte avec l’armée légitime de Syrie, pendant que les autres se vendaient secrètement au plan américon d’un OTAN-Kurdistan. Le revirement s’est produit en 2014 quand ce plan d’un OTAN-Kurdistan a commencé à être mis en œuvre par les EUA sous couvert des pauvres petites Forces Démocratiques Syriennes (FDS), le côté pile (kurde) de l’autre côté face (Daesh) du terrorisme-colonisation  américon en Syrie qui a déjà été expliqué de manière exhaustive dans l’article Terrorisme-colonisation en Syrie ! Et pour la médiatisation de ces nouveaux FDS (kurdes vendus + OTAN), ils ont été bien utiles les massacres comme celui de Kobani au sujet duquel, pour ceux qui lisent l’histoire de l’impérialisme américon à travers le monde, il est facile de comprendre  qu’ils (ces massacres) collent parfaitement à un modèle macabre: créer une tuerie de kurdes avec son Daesh, la médiatiser au maximum, soutenir la création d’une nouvelle force kurde (FDS) pour soi-disant mettre un terme à ces massacres, et , finalement, quand les gens se réveillent, oupsssss, encore un Etat vassal des EUA sorti du jeu! Il n’y a que ceux qui dorment trop qui ne s’aperçoivent pas du modèle!

 

Mais bon, à partir de ce moment une grande partie des kurdes présents en Syrie ont vendu leur âme au diable. Je dis une bonne partie parce que je crois que, comme toujours, le mal vient d’en haut, des chefs militaires et politiques kurdes, contaminant une bonne partie des kurdes qui sont à leurs ordres. Mais pas tous, bien-sûr. La preuve en est de mes constantes conversations avec des syriens arabes qui m’assurent que leurs amis syriens kurdes s’opposent au plan américon de partition de la Syrie. Mais penchons-nous sur la majorité insensée ou lobotomisée et de leur pacte avec le diable.

 

Quand je dis qu’ils ont vendu leur âme au diable je me réfère bien-sûr au consentement qu’ils ont donné pour la colonisation militaire du nord-est de la Syrie par les EUA et ses Etats vassaux membres de l’Otan. Les EUA/OTAN, sans vergogne, ont construit au moins à partir de 2014 (très probablement 2013) plusieurs bases militaires au nord-est de la Syrie contrôlée militairement par les forces kurdes. Ils l’ont fait de manière totalement illégale, un acte considéré comme scandaleux s’il est effectué par n’importe quel autre Etat. Scandaleux pour moi qui dois être fou puisque, pour nos médias tout cela est d’une telle banalité que ça n’a pas eu lieu d’être notifié, n’est-ce pas? Et à quelle période a commencé cette colonisation militaire américonne et la construction de bases militaires américonnes sur l’Etat souverain syrien? Hehehe, précisément quand nos médias nous répétaient sans cesse que la Russie avait envahi l’Ukraine. Aujourd’hui encore j’attends les preuves, pas une vidéo, pas même une photo des tanks russes annoncés envahissant le sol ukrainien, hein? Tout cela à une époque où les EUA réalisaient un coup d’Etat qui a soustrait au pouvoir, violemment, le président démocratiquement élu, monsieur Viktor Yanukovych. Non, ne venez pas m’emmerdez avec la Crimée, non! La Crimée habitée par une écrasante majorité de plus de 80% de russes a réagi pacifiquement au coup d’Etat américon à Kiev en organisant un référendum pacifique. Que voulaient-ils, après qu’une nouvelle constitution ukrainienne (illégitime) ait été adoptée interdisant l’usage de la langue russe en Ukraine et encourageant la chasse aux russes, ou la persécution des russes, comme vous voulez? Alors, les gens en occident qui adorent utiliser le nom d’Hitler, le méchant nazi, comme synonyme de l’incarnation du diable? De cette manière, comment peut-on s’étonner que les russes de Crimée réalisent des referendums pour se libérer des nouveaux Hitlers au pouvoir à Kiev? Et puis, quand les EUA ont inventé une guerre civile en Yougoslavie pour démonter le seul grand Etat européen insoumis, où étaient-ils, ceux qui s’indignent de l’annexion russe de la Crimée? Où étaient-ils quand les EUA ont inventé le référendum d’indépendance du Kosovo? Ahhh, referendum au Kosovo sous le faux prétexte d’un génocide, oui faux, allez lire le rapport final de l’ONU sur ce qui (ne) s’est (pas) passé dans le génocide qui a mené à l’OTANienne destruction massive de la Serbie et au referendum d’indépendance du Kosovo. Et maintenant, oui ou non aux referendums d’indépendance? Ahahahahaha!

 

Stolen Kosovo

 

La Guerra Infinita 1

 

La Guerra Infinita 2

  

Pour en revenir à la Syrie, ou plus précisément au nord-est de la Syrie occupé par l’OTAN avec l’excuse débile des FDS, la question que j’attends vraiment que le lecteur pose est: devant l’occupation militaire gringa, la construction illégale de plusieurs bases militaires, l’entraînement et l’armement illégaux d’armées (kurdes) sur le territoire syrien, le gouvernement syrien ne dit rien? Assad, le «sanguinaire forcené» ne réagit pas? Quelle blague! Mais la télé nous dit tout le temps qu’«Assad tue des civils sans distinction» par pure plaisir, et que Poutine souhaite «envahir les pays baltes, sans raison» et que c’est pourquoi «Poutine est une menace à la paix mondiale», et bon sang il n’y en a pas un qui en profite pour tuer quelques pauvres kurdes, ou pour diriger le monde vers une extermination nucléaire! Comment ça se fait? Certainement parce que ni l’un n’est sanguinaire ni l’autre désir exterminer l’espèce humaine, bien au contraire. Les syriens sont occupés depuis 6 ans à se défendre d’une agression multiple des EUA, de l’OTAN, de leurs alliés terroristes (Israël, Arabie Saoudite, etc) et d’organisations terroristes telles qu’Al-Qaïda ou Daesh. Pourtant, la question de l’OTAN-Kurdistan, comme l’a dit Assad, est laissée à plus tard, après l’élimination du terrorisme en Syrie! Voilà! Enfin les russes, eux, siègent au Conseil de Sécurité des Nations Unies et ont le pouvoir de poser leur véto, véto qu’ils ont utilisé pour empêcher les propositions de légalisation de l’invasion américonne de la Syrie. Mais, et bien que cela ne passe pas sur nos orwelliennes télés occidentales hyper-sélectives (lire: qui appliquent une censure totale), la Russie et pas seulement (Bolivie, Venezuela, etc) ont toujours critiqué au sein même de l’ONU l’invasion illégale des EUA déguisée en FDS, bien-sûr! Et ils proposent même des résolutions contre! Mais il est claire que, ni les EUA ne les laisse passer, ni nos médias censeurs ne nous l’ont relaté. L’occident vit dans une réalité parallèle, malgré que le siège des Nations Unies se situe en occident, aux EUA! Enfin. Revenons à la Russie. Que pourraient-ils faire de plus? Utiliser la force physique? Oui, bien-sûr, ils en auraient toute la légitimité puisqu’ils se trouvent légalement en Syrie, au contraire de l’envahisseur gringo! Mais évidemment ils ne l’utilisent pas, au contraire, la Russie a habilement évité ces 3 dernières années de nombreuses invitations à l’extermination nucléaire citée dans le titre et, l’occupation américonne du nord-est syrien est à lui seul la plus évidente invitation à cette extermination nucléaire! Venez ensuite me dire qu’Obama était un «saint» et Poutine un «monstre», oui, soumis sans cervelle qui régurgitez toute la merde que la télé vous refile! Bon, enfin revenons plus tard dans le temps, jusqu’au présent pour parler à nouveau de la question du Qatar. Donc, le cocktail kurde, après tout ce qui s’est passé ces dernières années, et sans avoir même supposément combattu Daesh en Syrie (lire les articles antérieurs), a pensé aujourd’hui à demander de l’aide à l’Arabie Saoudite! Pourquoi? Ahhh, parce que l’Arabie Saoudite s’est fâchée avec le Qatar, La Turquie s’est fâchée avec l’Arabie Saoudite et a envoyé 500 militaires turques au Qatar pour le protéger, donc… putain de court-circuit mental typiquement kurde: « Arabie Saoudite, donne-nous de l’argent et des arme, s’il te plait!» Quelle blague! Sérieusement, tous les 3, Turquie, Arabie Saoudite et Qatar ont passé des années à sponsoriser le terrorisme en Syrie. La Turquie, suivant les accords d’Astana avec l’Iran et la Russie, quitte  cette direction, et tant mieux. Le Qatar, pour des raisons économiques et géostratégiques (dans la prochaine et 5e partie) a arrêté de sponsoriser le terrorisme en Syrie. Jusque-là tout va bien et ce devraient être de bonnes nouvelles pour les kurdes…mais non. Ceux qui se fâchent avec la Turquie, dans ce cas l’Arabie Saoudite, deviennent immédiatement alliés de gens atteints de profonds désordres mentaux!

 

Oui, de profonds désordres mentaux! Qui a massacré des kurdes à Kobani et ailleurs, n’était-ce pas Daesh parrainé surtout par l’Arabie Saoudite? Alors que diable fait le FDS kurde en ce moment autour de Raqqa, n’est-ce pas conquérir la ville à Daesh? Et n’est-ce pas l’ «élimination de Daesh sur le sol syrien» l’excuse officielle du Pentagone pour appuyer militairement les FDS kurdes? Et parbleu, ils vont demander de l’aide à l’Arabie Saoudite?

 

Mais alors, le PKK et l’YPG kurdes (qui composent les FDS) ne sont-ils pas des mouvements qui, idéologiquement se disent progressistes, socialistes, libertaires, égalitaires, laïques et même communistes? Ahahahah, et ils demandent de l’aide économique et militaire à un royaume médiéval où il n’y a même pas de réelle constitution, ni d’élections, où les femmes valent moins qu’un troupeau de moutons et où l’on peut décapiter des gens dans la rue sans raison? Ah bravo, 1000 fois bravo aux progressistes kurdes à la noix! Et j’ai encore bien à l’esprit les paroles progressistes  que j’ai entendues de la bouche de kurdes du PKK en Turquie, quand j’y étais… il est beau le progressisme kurde!

 

D’autres exemples de la multipolarité maladive des kurdes

Au nord-est de la Syrie, dans la région d’Afrin (zone en jaune de la carte ci-dessous), les forces kurdes sur place ont accepté il y a quelques semaines la venue des forces russes pour les protéger des attaques turques qui ont eu lieu plus ou moins entre le 25 avril et le 10 mai contre les positions kurdes. Très bien, il suffit d’envoyer les pompiers russes, ils éteignent tous les feux, même si dans la presse occidentale les russes sont taxés de pyromanes. Il ne faut pas oublier qu’Erdogan, autre malade, malgré les accords réalisés à Astana avec pour objectif la désescalade des zones «rebelles» terroristes en Syrie, continue d’affirmer qu’il soutient les «rebelles» des Free Syrien Army (FSA) et, donc, les FSA sont aussi ennemis des FDS (kurdes + OTAN) bien que ces «rebelles» des FSA soient soutenus par l’OTAN, comme on l’a constaté lors de la capture de militaires de l’OTAN pendant la libération d’Alep en décembre dernier, cet OTAN qui représente la plus grande partie des «kurdes» FDS. Mais bon, la multipolarité américonne donnerait elle aussi une série d’articles à elle seule, restons-en donc à celle des kurdes. Pour ceux qui doutent, il suffit de de rechercher des articles entre le 25 avril et le 10 mai et de constater qu’une bonne partie des attaques contre les FDS ne sont pas venues de Turquie mais bien des «rebelles» des FSA! Gardez ce point en tête cher lecteur, puisque des contradictions arrivent!

 

EN4 - 1.jpg

  

En continuant sur le sujet des partenariats, entre l’armée syrienne et les kurdes FDS il y a eu du 2 mars au 24 juin (il y a 4 jours) une zone tampon gardée par l’armée syrienne et mise à disposition pour l’occasion par les FDS kurdes, afin de minimiser le contact direct entre l’armée turque occupant une partie de la Syrie et les kurdes des FDS qui occupent une partie juste à côté. La Syrie d’Assad, au contraire de ce que la télé occidentale affirme, est pacifique et se montre toujours disponible à faire des compromis pacifiques du genre, elle a abandonné l’accord de cette tampon il y a seulement 4 jours parce que, rappelons ce qui a été dit dans la 2ème  partie, l’armée des EUA comprise dans les FDS a abattu un avion de chasse syrien alors que ce dernier combattait Daesh! Ça ne peut pas se passer comme ça, non! Ça ne suffit pas d’être syriens, tellement usés par 6 années de guerre, d’offrir ses services pour faire une zone tampon entre une partie de son territoire occupée par la Turquie (membre de l’OTAN), pour ensuite se faire attaquer par ceux qui (EUA) se trouvent illégalement en Syrie sponsorisant les kurdes et leurs maladives ambitions? Ça ne peut pas se passer comme ça!

 

EN4 - 2.jpg

   

Rendons-nous maintenant directement aux incohérences, qui peut m’expliquer, donc, la présence de «rebelles» des FSA dans la banlieue de Raqqa, collaborant avec des kurdes des FDS dans le combat théâtralisé contre Daesh, hein? Mais FSA et FDS ne sont-ils pas ennemis en conflit permanent au nord, hein?

 

Ou, comment se fait-il que dans la banlieue de Raqqa, les FDS (kurdes + OTAN), au lieu de simplement conquérir la ville à Daesh, se mettent à barrer l’accès aux forces gouvernementales syriennes (qui essaient aussi de se rendre à Raqqa)? Et, au lieu de simplement prendre la ville à Daesh, ils encerclent partiellement la ville, laissant les membres de Daesh sortir par la zone non-encerclée en totale impunité? Pourquoi les EUA ne bombardent-ils pas ces brutes quittant Raqqa à pied, à moto, en jeep, des cibles si stupidement faciles, au lieu de se mettre à abattre des avions de chasse syriens qui, précisément bombardent ces mêmes membres de Daesh quittant Raqqa en toute impunité? Ahhh merde, on ne peut pas expliquer ça, n’est-ce pas? Cependant je dois supporter des gens disant qu’ils lisent mes articles mais qu’ils ne sont pas d’accord quand je dis que les EUA soutiennent Daesh? Non? Mais quelle putain de paralysie mentale! Après, bien-sûr, il faut que ce soient ces monstrueux goulaguiens de russes qui tuent des centaines de membres de Daesh dans des attaques aériennes, pendant que ces brutes s’enfuient de Raqqa pour Deir Ezzor.

 

Pire, comment explique-t-on que les FDS capturent la banlieue de Raqqa à Daesh sans tirer un seul coup de feu? Ce n’est pas seulement le fait que les membres de Daesh sortent impunément de la ville vers le désert, non! Oui, dites-moi, comment conquière-t-on subitement des zones urbaines sans combattre? Voyez, en contraste limpide, les mois qu’ont pris les iraquiens à reconquérir Mossul, quartier par quartier, rue après rue! C’est clair que si je me fatigue à répéter que les FDS sont un côté de la double face impérialiste gringa et que Daesh en est l’autre, de tels évènements ne devraient pas être étonnants!

 

Le contraire non plus! Oui, le contraire, quelqu’un peut-il m’expliquer comment diable les FDS ont-ils perdu il y a quelques jours une bande de territoire collée à la frontière syro-iraquienne au profit de Daesh? Comme c’est pratique, sachant que les EUA souhaitent que Daesh bloque cette frontière! Perdre du territoire au profit de Daesh alors que Daesh s’effondre complètement? Sérieusement? Comment?

 

Pire encore, les kurdes des FDS perdent ce morceau de territoire syrien au profit de Daesh  à la frontière syro-iraquienne mais, de l’autre côté, du côté iraquien, ils proposent leur aide aux PMU (iraquiens alliés d’Assad) à combattre Daesh! C’est une blague!

 

EN4 - 3.jpg

  

Et maintenant, on dirait que leurs patrons, les EUA, veulent emmener les kurdes au poste-frontière d’Al-Tanf dans le désert au sud du pays, avec pour mission de remplacer les «rebelles» tenant compagnie au système de missiles gringo et à la mini-base gringa installée là-bas depuis quelques semaines! Donc les kurdes, dans ce cas, vont à nouveau avoir des problèmes avec les «rebelles», hehe! Et «pourquoi cette stratégie gringa», se demande le lecteur? Pourquoi depuis les massacres de Kobani les kurdes sont-ils «les pauvres hères sur terre», non par le meurtre de gens (kurdes), puisque les meurtres ne manquent pas, du Yémen au Nigéria qui passent complètement inaperçus, mais parce que ces meurtres orchestrés par les EUA et bien présentés médiatiquement, ont bien atteint leur objectif et aujourd’hui, les petites têtes occidentales qui ne captent rien, quand elles entendent le mot «kurde» ou «Kobani», éclatent en pleurs .Avec des kurdes occupant le poste-frontière d’Al-Tanf en partenariat avec les EUA, je plains le syrien qui essaie de récupérer (légitimement) son poste-frontière! Et je plain les russes qui essaient de tuer de pauvres malheureux kurdes voleurs de poste-frontière à Al-Tanf!

 

Pour finir, un des exemples les plus flagrants de multipolarité kurde est celui-là même de l’alliance avec les EUA depuis 2014 sous la forme des FDS et avec l’objectif de créer ce fameux OTAN-Kurdistan. Mais ils ont de la merde dans la tête ces gens? Ahhh, moi qui sais par ma propre expérience que les kurdes de Turquie adorent l’histoire et débattre de l’histoire… on passe des après-midi et des soirées entières à débattre avec des kurdes à ces sujets… et maintenant je vois des kurdes se vendre aux EUA? Mais qu’est-ce qui se passe avec ces gens? Amnésie collective? Ils ont déjà oublié pourquoi une bonne partie d’entre eux se sont enfuis de l’Etat turque génocidaire pour trouver un abri et un accueil en Syrie? Ils ont déjà oublié le rôle central de l’OTAN dans l’horrible persécution des kurdes depuis les années 60 qui a mené à la création du PKK ? Quelle triste amnésie collective! Les gens intéressés par le sujet peuvent lire le dernier chapitre du livre ci-dessous, sur la Turquie, l’OTAN et les kurdes :

 

Donc oui, allez-y kurdes corrompus, oui, envahissez donc Raqqa avec le soutien des EUA et tuez donc des arabes syriens de Raqqa, puisque pour les moutons occidentaux il y a de mauvais massacres (kurdes de Kobani) et de bons massacres (arabes de Raqqa) ! Allez-y, continuez pauvres kurdes corrompus! Continuez à enterrer bien profond le futur du peuple kurde! Les EUA n’ont pas d’alliés, seulement des intérêts  stratégiques et des pions (comme vous) à mi-temps! Ils se foutent complètement des kurdes et de qui que ce soit! Et vous les kurdes, vous resterez isolés, sans aucun allié, sans aucun pays ami ou amical par votre faute, parce que vous crachez à la figure de cette Syrie qui vous a accueillis à bras ouverts quand la Turquie (+ EUA) vous persécutait sauvagement!

 

La Turquie et Erdogan en Syrie

Il est désormais presque impossible de faire confiance à des turques, après tout le pillage industriel, sponsor de terrorisme, etc.. A mon avis, à la suite des derniers évènements (provocations kurde/OTAN à la Syrie), la Turquie, bien qu’elle soit membre de l’OTAN, paradoxalement, pourra uniquement être prise au sérieux par les syriens si elle envahit les zones syriennes contrôlées par les FDS, le seul moyen de retirer le contrôle physique du territoire syrien à des kurdes sans déclencher un conflit mondial, puisqu’ils SONT membres de l’OTAN! Ils peuvent donc faire ce qu’ils veulent, et ils sont un pouvoir de négociation pour le faire (bases des EUA en Turquie), comme aider indirectement la Syrie contre les FDS, puisque ni les syriens ni les russes ne peuvent les attaquer sans en arriver à une extermination nucléaire.

 

Apparemment oui, en raison des intérêts économiques et énergétiques d’une importance considérable, comme l’industrie du tourisme, mais surtout, comme le pipeline Turkish Stream dont la construction se fait en partenariat avec la Russie, même à contre-cœur, les turques agissent en fonction des intérêts de la Syrie et de la Russie. Il suffit de constater que depuis le 25 juin, 1 jour après que la Syrie ait abandonné son rôle de tampon entre les kurdes et les turcs cité ci-dessus, la Turquie a repris ses attaque sur la zone des FDS et le fait jusqu’à l’heure où j’écris ces lignes, de manière intensive! Un autre exemple-preuve du virage turc est le soutien diplomatique et militaire au Qatar, dont on a déjà parlé ici! Si la Turquie soutient le Qatar dans le conflit Arabie-Saoudite-Qatar c’est parce que le mariage-terroriste Turquie-Arabie Saoudite est terminé! Mais cette affaire du Qatar ayant pour origine des accords économico-énergétiques entre la Russie et le Qatar, et on a vu que l’Iran a réagi promptement à l’agression indirecte au Qatar en mettant exclusivement à sa disposition 3 de ses ports d’où des biens essentiels aux qataris étranglés sont envoyés… La Turquie qui a envoyé 500 militaires turques pour protéger le Qatar montre bien de quel côté elle se trouve pour le moment!

 

 

En plus, la Turquie deviendra responsable de la désescalade d’Idlib, ce qui est bien, puisque c’est cette même Turquie qui a initié le conflit dans les régions d’Idlib et d’Alep au début de l’agression à la Syrie, ce sont les turcs qui ont volé l’industrie textile d’Alep, ce sont eux qui ont ouvert les frontières au trafic d’armes de pétrole, de personnes, de reliques historiques, terroristes etc., en soutenant les faux rebelles et Daesh. J’espère que oui, que la Turquie remplisse sa part des accords d’Astana, et que cela aide au retour à la paix dans la région d’Idlib. Seulement je devine un grand mouvement de terroristes «rebelles» en chemin pour un continent appelé Europe. Et je n’ai pas de peine. Qui sème le vent récolte la tempête!

 

Ah, et quant au territoire syrien occupé en ce moment par la Turquie, on ne peut que conclure qu’il soit redonné, également pacifiquement, quand sera terminée la tentative américonne de colonisation de la Syrie déguisée en misérabilisme kurde. De cette manière, les aboiements sporadiques d’Erdogan contre Assad seraient seulement pour troubler les américons et les euro-moutons ou, un lapsus reflétant ce qui se passe dans la tête de ce criminel et terroriste Erdogan! Ou les deux choses!

 

À SUIVRE

 

Luís Garcia, 28.06.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 3ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

US Terror - Irão 1988, por Luís Garcia

 

  

USA TERROR - Irão 1988

  

Luís Garcia  POLITICA  US TERROR

No dia 3 de Julho de 1988, faz hoje 29 anos, o voo comercial 655 da Iran Air, viajando entre Teerão e o Dubai, foi abatido de forma premeditada pelos forças armadas terroristas dos EUA, que o fizeram disparando um míssil anti-aéreo a partir do barco de guerra USS Vincennes. Resultado: 290 civis mortos, 274 passageiros (dos quais 66 eram crianças) e 16 membros da tripulação.

 

Segundo a versão norte-americona, as suas forças armadas teriam supostamente confundido o Iran Air 655 com um caça F-14A Tomcat da força aérea iraniana! Ahhh, tapar o sol com uma peneira para quê? Que descaramento! E depois, mesmo que fosse um F-14A Tomcat da força aérea iraniana? Que direito tinham os EUA de o abater? Que faziam ali barcos de guerra dos EUA, a milhares de quilómetros do seu país, hein? Que faziam, hein? Simples, um ilegal bloqueio naval aos petroleiros iranianos! Mais, apoiavam a ilegal agressão iraquiana contra o Irão que devastou este país e causou centenas de milhares de mortos e de feridos! E quem era o presidente do Iraque? Ahh, o menino do papá do Tio Sam, o senhor Saddam Hussein, metido no poder precisamente pelos EUA, na altura uma marioneta do imperialismo norte-americona que não teve escrúpulos o suficiente para destruir directamente o Irão! Não, tiveram de mandar um lacaio fazê-lo por eles!

 

E de que serviu este ataque terrorista dos EUA a um avião de passageiros iraniano? Simples, fazê-los perceber que os EUA estavam dispostos a tudo para vergar esse insubmisso estado onde em 1979 se realizou uma revolução contra a ditadura impingida pelos EUA (em 1953, ler sobre a Operação Ajax) e que fez o Irão passar de um estado soberano com uma democracia socialista moderna (e um país em todos os aspectos bem mais moderno que o nosso podre portugalinho salazarista da altura) para uma atroz ditadura ao estilo das da América Latina dos anos 60 em diante (todas essas também obra de norte-amercães)! De que serviu portanto? Serviu para convencer o Irão a capitular, a aceitar a paz com o Iraque em circunstâncias desvantajosas, final injusto para quem tinha sido o agredido e não o agressor!

 

E quanta culpa têm os EUA e toda a Europa (Portugal incluído) nesta vergonhosa guerra imposta ao Irão! Sim, Portugal vendeu armamento ao Iraque durante a ilegal agressão ao seu vizinho! Sim, e como deverá por certo saber o leitor deste artigo, de acordo com os princípios da ONU, é interdita a venda de armas a países em conflito! Mas fazer o quê neste arrogante e ainda assim estupidamente ignorante ocidente! Quando digo a palavra Irão ou que já visitei o Irão a malta até se contorce toda de aflição! Ah, credo, esse país violento, terrorista e bárbaro! O Irão? Porquê? Porque sim, por a TV assim o diz? Puta de imbecilidade! Quem invade países e patrocina terrorismo, será o Irão? Vá, mostrai-me provas. E Portugal, que fazem até hoje ocupantes tropas portuguesas no Kosovo, Afeganistão e Iraque? Ahhh, triste cocktail de arrogância e ignorância ocidentais!

 

No rescaldo  do atentado terrorista norte-americona que matou 290 civis num avião comercial, que ficámos a saber? Bom, que os EUA, apesar de reconhecerem a autoria do atentado, nunca admitiram a responsabilidade pelo ataque!?! Yap, isso mesmo! É como aquela de dia 18 deste mês, admitem que abateram um caça sírio na Síria enquanto este bombardeava posições do ISIS, mas, ahahah, garantem que o fizerem em "legítima defesa"!?! Enfim, palha para burros, ou erva para ovelhas tugas pró-EUA (ahhh, conheço tantas!). E por não admitirem a responsabilidade, estória de um raio, consequentemente, nunca pediram desculpa pelo atentado terrorista que realizaram, pese embora tenha acabado por compensar os familiares das vítimas com 61,8 milhões de dólares. 

 

Então, e os médias e políticos ocidentais, que disseram sempre? A maior parte nada, o resto veio e vem com a treta do "erro" e tal, e que "foi sem querer". Pois, pois, a puta da falácia de Eixo do Bem e Eixo do Mal, é isso? Uns são do Eixo do Bem por mais que invadam, roubem e matem e, quando cometem um atentado terrorista, é sempre "sem querer", e as vítimas das suas invasões imperiais são sempre danos colaterais, pois. E os do Eixo do Mal, quer cometam ou não os crimes que lhes são atribuídos, são sempre feios, porcos e maus! Aí está o tal cocktail ocidental de arrogância misturada com ignorância! Aí está o infinito chauvinismo ocidental! E quem engole tudo isso, de que mal sofre? Sofre do mal de ter ficado com cérebro bloqueado e atrofiado, desde a infância, com estórias de monstros e papões, de maus maus e de bons bons, num estúpido e infantil maniqueísmo de cortar os pulsos, produto da indústria do medo e do chauvinismo incutidos pelas TV's desde que a malta vem ao mundo!

 

Só para acabar, e como estamos no tema US Terror, não poderia deixar de passar esta afirmação típica do imperialismo podre norte-americona. A frase é do então presidente dos EUA, o senhor George D. W. Bush, falando a propósito do atentado terrorista norte-americona tema deste artigo: "Eu não me interesso pelos factos... Eu não faço parte desse tipo de americanos que pedem desculpa."!

 

Luís Garcia, Ribamar, Portugal,  03.07.2017

leia mais artigos deste tema aqui

 

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 8, por Luís Garcia

 

 

  

Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 8

 

Luís Garcia  POLITICA    

 

Há uns dias atrás disse a um amigo sírio que os mais recentes desenvolvimentos na Síria relacionados com a traição curda e com a força aérea dos EUA protegendo o ISIS ao bombardear forças sírias que combatem o ISIS a caminho de Raqqa empurram a Rússia e o mundo inteiro para um impasse de terrível resolução. Ou aceita-se a vontade gringa de roubar um terço do território da Síria onde criará o NATO-Curdistão que tanto deseja, ou teremos um conflito a global. Perguntei-lhe que cenário preferiria. Meio a sério, meio a brincar, e com o desespero de um sírio que assiste durante 6 anos ao barbarismo gringo que passa em completa impunidade, respondeu-me: "prefiro a segunda opção"...

 

Rússia imperialista

Agora que chego ao fim desta série de artigos Extermínio nuclear, sim por favor!, não posso evitar de ir ao fundo da questão, a ameaça de extermínio nuclear à escala planetária que tanta gente no nosso ignorante ocidente acredita vir da Rússia de Putin quando, na realidade, devemos precisamente a Putin o adiamento desse extermínio nuclear nos últimos 3 anos, pelo menos!

 

Como disso já se terá apercebido quem pelo menos leu as partes 1 e 2 desta série e outros artigos antigos deste site como Terrorismo-colonização da Síria, os EUA de forma contínua e sistemática têm convidado, impingido mesmo, à Rússia de cair na armadilha de um conflito nuclear. Exemplos não faltam, mas pegarei apenas em 4 senão até cansa:

 

Primeiro, o ataque químico de Guta de 2013. Este mito foi repetido até à exaustão, entre histeria e fundamentalismo, até que se tornou uma verdade no ocidente. O problema é que... não aconteceu como nos foi contado! O exército sírio não cometeu ataque químico nenhum em Guta. Todas as provas mostrando com clareza a autoria dos ataques ("rebeldes" terroristas") foram entregues pela Síria e pela Rússia na ONU, As várias organizações e pessoas que analisaram o ataque nunca encontraram provas contra a Síria. E, no entanto, quem no ocidente tem dúvidas de que "o culpado foi al-Assad"? Ninguém, pois claro, graças à versão oficial dos media ocidentais que não noticiaram as provas nem as pesquisas e conclusões que inocentam o "regime" sírio. Já para não falar do uso da lógica, algo que todos podem fazer sozinhos em casa. Eu, para não me estender muito, convido antes o leitor antes a ler este artigo de Thierry Meyssan, um dos muitos que já desmontou, pela lógica aplicada aos factos acessíveis, esta estúpida mentira de Guta: Cómo los servicios de inteligencia de Occidente fabricaron «el ataque químico» de la Ghouta.

 

 

E que fez Putin perante esta trafulhice de Obama, o qual aproveitou para afirmar que "Assad havia ultrapassado a linha vermelha" e que portanto os EUA "iriam invadir a Síria"? Hein? Putin ofereceu-se para negociar a destruição do arsenal químico sírio, em troca da promessa norte-americana de não invadir (directamente) a Síria! E assim o fez, e assim salvou-nos de um conflito global certo! Cúmulo da estupidez é ver ainda hoje, sim hoje mesmo, mais falsas afirmações de ataques químicos sírios quando a Síria, aí está, já não tem armas químicas desde 2014! E os EUA participaram e monitorizaram a destruição das armas químicas sírias! Irra!

 

Segundo, os EUA orquestraram um golpe de estado na Ucrânia em 2014 depois de, no fim de 2013, o presidente democraticamente eleito desse país ter decidido (por razões muitíssimo lógicas, sensatas e honestas) adiar a assinatura do acordo de livre comércio entre Ucrânia e UE. Adiar e não recusar definitivamente, atenção! Assista caro leitor às entrevistas de Putin a Oliver Stone no fim deste artigo. Nelas Putin explica e bem o porquê da questão, pois o tema de que quero falar agora é outro. Golpe de estado na Ucrânia, instalação de um regime fantoche não eleito governado por funcionários do FMI, organizações nazis e, inclusive, 3 indivíduos não ucranianos que foram escolhidos como ministros do governo ucraniano! E que decidiram fazer estes badamecos? Proibir o uso da língua russa e incentivar a caça a russos, num país com 12 milhões de russos, já para não falar que metade dos ucranianos usam o russo como língua materna! E a Rússia, a tal Rússia acusada de ser imperialista, invadiu a Ucrânia! Não, foda-se! Não, apesar de nos dizerem o contrário na TV! Mostrem-me um só vídeo ou uma só fotografia que prove a presença de forças armadas russas na Ucrânia? É que provas de norte-americonas ilegalmente invadindo e ocupando a Síria é coisa que não falta! Mas os EUA não são imperialistas, é isso? Irra! E não, não falo da Crimeia, não! Se vale referendos independentistas no Kosovo, província da Sérvia, referendo esse inventado e patrocinado pelos EUA, então também vale referendos independentistas na Crimeia, província da Ucrânia! Portanto, perante um claro convite gringo para um conflito global armado em torno do golpe de estado realizado pelos EUA na Ucrânia (provas não faltam, é só pedirem-me), que fez a Rússia? Aceitou o convite? Não, o tiro gringo saiu pela culatra e os aparvalhados ucranianos que sonham com quiméricas uniões europeias viram o seu pequenino PIB cair para metade desde o golpe de estado mal contado! Bravo ucranianos, bravo! Ah, é verdade, e que dizer dos caloteiros ucranianos que continuam recusando pagar os mais de 3 mil milhões de dólares que devem à Rússia por fornecimento de gás? E que dizer da ideia genial de inventar uma multa da treta à Rússia, sim, isso, de 3 mil milhões e tal de dólares, assim mais ou menos por coincidência, de forma a cancelarem a dívida de forma mágica? E que dizer dessa agressora Rússia que, apesar desta ladroagem e descaramento ucranianos, continua fornecendo gás à Ucrânia? Ups, curto-circuito nas cabecinhas anti-Putin e anti-Rússia! 

 

Terceiro, simples e curto. Em 2014, a Turquia, país membro da NATO, abateu um caça russo em céus sírios com o apoio de 2 aviões de reconhecimento dos EUA? Simples! Que fez a Rússia, reagiu, atacando a Turquia, acto que, graças ao Artigo 5 da NATO, significaria atacar EUA e todos os outros países membros da NATO, ou seja, início do extermínio nuclear? Não, nada disso, Putin começou o namoro à Turquia com acordos multi-bilionários de construção do gasoduto Turkish Stream, namoro que hoje mostra bons resultados, sobretudo desde os acordos de Astana (já analisados nesta série de artigos)! Então, e Putin é que é ameaça à paz mundial, hein? Como é? E se alguém tivesse abatido um caça dos EUA no México ou no Canadá, será que ainda estaria vivo para escrever este artigo e o caro leito para o ler, hein? Ahhh, pois é, não faz sentido, não, não é Putin a ameaça!

 

Quarto, como já foi dito nas duas primeiras partes desta série, os EUA mataram soldados sírios este mês no sul do país enquanto combatiam o ISIS nessa região. Mais grave, os EUA no dia 18 deste mês abateu um caça sírio na altura em que este bombardeava posições do ISIS junto a Raqqa! Os próprio EUA admitem tê-lo feito, mas defendem-se, hehe, argumentando, hehe, que fizeram-no em "legítima defesa"! Puta que pariu, é preciso sofrer de paralisia mental para engolir esta! E que fez a Rússia? Que fez a Rússia, legalmente presente na Síria defendendo esse país a pedido do seu presidente legítimo? Que fez a Rússia, respondeu ao criminoso agressor ilegalmente presente na Síria? Não, nada, apenas disse aos sírios para desistirem da sua ambição (legítima e soberana) de conquistar proximamente a cidade síria de Raqqa ao ISIS (cuja força aérea emprestada, pelos vistos, é a norte-americona)! E al-Assad acatou, apesar da tremenda injustiça, frustração e sentimento de impotência perante esta flagrante injustiça! E para quê? Simples, para evitar cair no pedido norte-americona de deflagração do tal extermínio nuclear! E depois al-Assad é que é tresloucado e os tugas que chamam de tresloucado ao al-Assad é que são sensatos? Não me façam rir! Então, e depois o Putin que recua vezes sem conta (perante os convites suicidas e tresloucados dos EUA) é que é uma ameaça à paz mundial! Não há paciência para tanta diarreia pseudo-jornalística tuga e ocidental! Irra!

 

E chega de exemplos! Facto é que a Rússia e Putin, perante os incessantes e macabros convites gringos para a deflagração do extermínio nuclear, recuam, recuam e voltam a recuar! Recuar, recuar, recuar, sempre recuar em prol da paz mundial!

 

Por vezes convictos apoiantes da política externa russa, como eu, perdem a paciência e falam mal de Putin e da Rússia, como quando, no dia 6 de abril de 2017, em consequência d'O ataque químico que NÃO aconteceu em Khan Shaykhun, os EUA de forma ilegal e criminosa bombardearam a base aérea síria de Shayrat , na qual se encontravam militares russos, sim, russos! E a Rússia recuou, em prol da paz, para (não) variar, e eu chateei-me, fiquei de birra e discuti com amigos russos, eu e muitos outros desses tais apoiantes da política externa russa! Mas no final esses meus amigos russos e Putin tem razão pois a reacção (calma) da Rússia procura manter a paz e não iniciar a guerra planetária, de forma muitíssimo fria e pragmática, mas é isso que faz! Temos pena. O que é dito nos nossos médias contra Putin é pura diarreia mental! Tão mal falam da Rússia, em tudo, que a BBC até fez um documentário porco, altamente manipulador e falso, tentando amedrontar ingleses e companhia para que desistam de ir ao mundial de futebol de 2018 na Rússia, pois senão o fizerem serão esventrados e decapitados por trogloditas russos e hooligans russos que mastigarão esses bifes mal-passados ao pequeno almoço, ahahahah! Como se essa merda (anti)futebolística de hooligans não tivesse as suas raízes precisamente em Inglaterra!  Pior, a mesma BBpiças produziu um documentário no qual (pra variar) acusa a Rússia de terem subornado gente de forma a conseguir ganhar a organização do mundial de 2018. A Rússia exigiu um investigação e, pois, no final a BBC é acusada de fazer acusações infundadas sobre a Rússia! Ups! E, entretanto, começam a sair revelações de subornos e de tentativas de subornos de delegados de vários países para que votassem na candidatura inglesa à organização do mundial de futebol. Os representantes da África do sul e da Coreia do Sul, por exemplo,  já vieram confessar como foi feito o suborno! Ups, pela boca morre o peixe!

 

Somos os maiores nós, ocidentais no geral, ingleses ou portugueses em particular! NATO a metros da fronteira russa nos países bálticos, inclusive com 6 caças tugas e militares tugas, mas tudo bem! Os EUA comprometeram-se a não expandir a NATO para leste depois do fim da URSS, mas qual quê! Toca a expandir! Toca a instalar sistemas THAAD na República Checa, Roménia e Coreia do Sul!  Agora a Rússia respondendo, reposicionado a contragosto e por necessidade pragmática de reequilíbrio assimétrico do poder nuclear, mísseis nuclear em Kaliningrado, aí, uí, jazuz, isso não, senão os generais da NATO viram pitas histéricas sobre o efeito de mescalina!

 

Os EUA abandonaram de forma unilateral o acordo START II (criado para implementar a redução de armas estratégicas dos EUA e Rússia) e ninguém pelo nosso ocidente achou mal tal decisão! E os EUA, à cowboys, a rambos, ainda mandaram passear Putin dizendo que os EUA fazem o que bem lhes apetecer!?! Ok chefe, tá tudo! Depois não venham é criticar a Rússia se esta, por razões óbvias, e a contragosto (pois tem assuntos mais importantes onde investir dinheiro, como a educação, a saúde ou a reindustruialização), se meter de novo na corrida ao armamento! É que não contem com uma Rússia de Putin submissa, vulnerável e de cauda entre as pernas, não, não sonhem (ver The Putin Interviews 4)!

 

Putin espancando um jornalista-zombie da BBC:

 

Portanto sim, temos uma Rússia que não se verga enquanto estado vassalo mas que, contudo, recua vezes sem conta perante o bullying norte-americano, sempre pela pragmática e nobre vontade de evitar o extermínio nuclear tão ambicionado por certos sóciopatas que governam os EUA arredores. Perante um ambiente de tão grande tensão como este, com uma potência invadindo tudo e todos, e outra potência recuando para evitar o extermínio nuclear, que futuro nos é reservado? Peguemos na agressão norte-americona à Síria, exemplo perfeito para esta questão. Ontem, enquanto conversava com um amigo que não via há muito, e depois de dizer mais ou menos o mesmo que aqui disse, acabei por lhe perguntar essa questão, "qual é o futuro para a agressão à Síria?", acrescentado que há 2 hipóteses e que acertasse pelo menos 1. O meu amigo respondeu-me "paz". Na minha opinião está errado. Porquê? Simples!

 

Ou a Rússia anda infinitamente para trás, recuando vezes sem conta como eu acima dizia e, consequentemente, permite a continuação da guerra imperialista de espezinhamento à Síria, ou, um dia, a Rússia diz basta, com razão (há anos que sírios desesperam, como o meu amigo da introdução do artigo, para que a Rússia diga esse basta) e, nesse caso, temos outro tipo de guerra, a guerra de extermínio nuclear. Guerra perpétua ou extermínio nuclear! Guerra perpétua é precisamente o que temos tido desde o fim da URSS e, sobretudo, desde a palhaçada do dia 11 de Setembro de 2001! Extermínio nuclear é para onde os EUA convida a Rússia de forma incessante! A haver uma terceira opção, a da paz, como avançou o meu amigo e conterrâneo, tal paz implicaria o fazer de malas por parte de norte-americonas e o seu consequente regresso a casa, coisa que não estou a ver, nem na Síria nem em lado nenhum! Basta olhar para as 800 bases militares gringas espalhadas pelo planeta e as várias guerras de agressão em simultâneo que os EUA impõe aos insubmissos deste mundo.

 

O "demoníaco" Putin 

Entrevista completa de Putin ao Le Figaro


A entrevista acima é, sem dúvida nenhuma, uma grande aula de história e de retórica baseada em factos indestrutíveis que Putin deu aos badamecos de pseudo-jornalistas do Le Figaro, ahahah! A provocações patéticas sobre os EUA, a Síria, a Ucrânia, as sanções contra a Rússia, o alegado envolvimento russo nas eleições dos EUA, a NATO, etc., Putin respondeu com elegância, lógica e com infinita paciência, ao contrário daqueles patéticos porta-vozes da propaganda ocidental que não só não pararam de sobranceiramente provocar o presidente russo, não só repetiram os mesmos mantras anti-Rússia de sempre, como ainda por cima fizeram-no imbuídos da típica impaciência jornalística ocidental de cortar a palavra ao entrevistado e colocar questões paralelas enquanto algo muito sério e importante está a ser dito! Este comportamento dos jornalistas mainstream ocidentais faz-me lembrar aqueles trabalhos de casa das aulas de português, quando tínhamos de preparar uma série de perguntas e depois tínhamos de entrevistar alguém. Um entrevistava o padeiro da aldeia, outro entrevistava o presidente da junta de freguesia, e por aí fora. E no que davam tais entrevistas? Dava numa infantilidade de pergunta-resposta monótona, sem dinamismo nenhum, não havia perguntas adaptadas às respostas anteriores, não havia empatia, e não tínhamos o mínimo interesse sobre as respostas, pois estávamos nervosamente focados na boa dicção da pergunta seguinte. Portanto trabalho de um infinito autismo-jornalístico mas, aí está, éramos crianças fazendo trabalhos de casa, não jornalistas com dezenas de anos de carreira trabalhando para o Le Figaro cujo o orçamento anual está na casa das dezenas de milhões de euros, ahahah! Portanto, a entrevista partilhada acima é, acima de tudo, uma aula de saber-estar da máquina política russa contra a típica prepotência ignorante do jornalismo ocidental .

Não me canso de dizer, há que ler O terrorismo Ocidental de Andre Vltchek e Noami Chosmky, onde de forma brilhante é dissecado este comportamento ocidental prepotente, assim como o profundamente enraizado chauvinismo (no Ocidente) que serve de base a tal comportamento.

E já agora, citando a minha mãe pela primeira vez neste espaço, "que bom é ter um entrevistador calmo, paciente, que deixa falar o seu convidado, sem interrompê-lo o tempo todo, como fazem na televisão portuguesa!" Ah, sábias palavras. A minha mãe disse isto depois de eu lhe ter feito assistir à mais recente entrevista de Afshin Rattansi a John Pilger no programa Going Underground da RT. Disse tudo, está habituada a assistir aos maus hábitos de prepotentes e ainda assim ignorantes jornalistas portugueses. Não está habituada à sensatez e à liberdade de expressão total características deste canal russo incessantemente demonizado precisamente pelos toscos médias ocidentais que aqui são criticados! Está habituada a assistir à infantilidade de pergunta-resposta monolítica, ao jornalista de dedo no ar cagando-se completamente para o que o entrevistado está a dizer e ansioso por perguntar a próxima pergunta-mantra que tem apontada no seu caderninho repleto de sublinhados e coraçõezinhos coloridos, tipo "cartilha" só que a sério! Está cansada de assistir às mesmas perguntas de sempre, como "acha que Assad tem futuro na Síria?", como se a pergunta fizesse algum sentido, como se a pergunta tivesse alguma relevância, como se a parva-pergunta não tivesse já sido feita milhares de vezes pelo mundo fora e centenas de vezes ao próprio Putin, como se não fosse óbvio que a resposta de Putin viria a ser a mesma de sempre pois o homem só tem uma palavra e não muda de ideias como quem muda de cuecas ao bom-mau estilo dos políticos ocidentais! Enfim, a infantilidade jornalística não dá para mais e, como no ocidente chauvinista, quer jornalistas ovelhizantes-ovelhas quer telespectadores ovelhas se recusam a assistir a médias de outros continentes e outras sensibilidades sócio-culturais, por norma, nunca há ninguém para dizer que "o rei vai nu" e, assim, a estória da treta repete-se ad infinitum!

A entrevista a John Pilger está aqui, para quem quiser ver, e para quem quiser comparar, por exemplo, com as de Fátima Campos Ferreira. Ahahahah:

 

 

The Putin Interviews

Voltando ao "demoníaco" Putin, pessoal, a sério, antes de falar mal ou bem de Putin, assistam a estas 4  horas de conversa com o norte-americano realizador Oliver Stone. Atentai no discurso complexo e no raciocínio lógico e objectivo, e comparai o "tresloucado, assassino, imperialista, Agressor" Putin que nos vende a TV ocidental com o Putin destas 4 horas de entrevista:


The Putin Interviews 1

The Putin Interviews 2

The Putin Interviews 3

The Putin Interviews 4

 

E bom, acabou-se a colecção Extermínio nuclear, sim por favor!, muito mais haveria de dizer, mas o objectivo está cumprido, creio eu. Agora vêm uns dias de férias, praia, bicicleta e tenda para acampar, não sem antes publicar hoje, dia 3 de Julho, um artigo dedicado às vítimas do grande crime contra a humanidade cometido pelos EUA no dia 3 de Julho de 1989, a ler e partilhar, para que a memória não se apague, para que possamos aprender com a história de forma a evitar que ela se repita!

 

Luís Garcia, 03.07.2017, Ribamar, Portugal

 

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 1 

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 2

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 3

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 4

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 5

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 6

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 7

leia mais artigos sobre a Síria aqui

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 7, por Luís Garcia

 

 

Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 7

  

Luís Garcia  POLITICA    

 

Há uns dias atrás disse a um amigo sírio que os mais recentes desenvolvimentos na Síria relacionados com a traição curda e com a força aérea dos EUA protegendo o ISIS ao bombardear forças sírias que combatem o ISIS a caminho de Raqqa empurram a Rússia e o mundo inteiro para um impasse de terrível resolução. Ou aceita-se a vontade gringa de roubar um terço do território da Síria onde criará o NATO-Curdistão que tanto deseja, ou teremos um conflito a global. Perguntei-lhe que cenário preferiria. Meio a sério, meio a brincar, e com o desespero de um sírio que assiste durante 6 anos ao barbarismo gringo que passa em completa impunidade, respondeu-me: "prefiro a segunda opção"...

 

RTP, o meu ódio de estimação :p

Há uns dias o meu ódio de estimação RTP, esse órgão de propaganda, mentira e estupidificação, para não variar, publicou uma grandessíssima nulidade que não me passou despercebida! Com tanta assunto de suma importância a analisar ou pelo menos INFORMAR, não, nem pensar. Só conseguem produzir merda!

 

EUA bombardeando e matando soldados sírios combatendo o ISIS, caça sírio abatido pelos EUA enquanto aquele bombardeava posições do ISIS, Israel atacando a Síria já depois do fim do acordo de partilha de informação sobre o espaço aéreo sírio que havia entre EUA e Rússia, Israel matando dezenas de soldados sírios que combatem a al-Qaeda em território sírio, EUA trazendo mais navios de guerra e ameaçando atacar a síria, EUA invadindo a Síria com misseis HIMARS em al-Tanf, EUA e curdos chacinando sírios árabes de Raqqa com armas químicas (fósforo branco), EUA adivinhando que "al-Assad irá em breve usar armas químicas", etc, e a merdosa RTP fala-nos... dos jogos sem fronteiras de snippers! Puta que pariu para a idiotice que não parece ter limites neste país!

 

Um aparte tragicómico para animar a malta, antes de passarmos a coisas sérias! Aos leitores de outros países e aos portugueses que nunca leram artigos meus, quero lembrar que a RTP é um canal público português, pago com os impostos dos portugueses, para estupidificar portugueses, e é por isso que passo o tempo a atacá-los! Porque médias privados mentido e emitindo a mesma propaganda imperialista de merda, uiii, esses são às dezenas por estas terras, pois claro! Sei-o bem!

 

Voltando à trafulhice RTPiana que me despertou a atenção, há uns dias encontrei isto no site rtp.pt:

 

Leia o artigo, caro leitor, se estiver com vontade de rir de desespero mediático, chorar de desespero mediático ou, simplesmente, vomitar! Esteja à vontade! Não, a sério, leu bem esta divagação parva! Informar que os EUA mataram 500 civis sírios nos últimos 30 dias tá quieto! Informar que os EUA abateram no dia 18 um caça sírio SU-22 que combatia o ISIS tá quieto! Informar que os EUA atacam civis árabes de Raqqa com armas químicas ilegais tá quieto! Etc. Ahhh, "bora lá mazé é inventar e falar de jogos sem fronteiras de snippers, esquecendo, de forma bem conveniente, que o snipper canadiano se encontra tão ilegalmente presente no Iraque como o membro do ISIS que supostamente terá abatido! Detalhes para nerds, pois! Mas em que porra de matrix vivem estes pseudo-jornalistas!?! Irra!

 

O silêncio sobre as Filipinas e sobre o Iémene

Já lá vão em muitas dezenas os soldados filipinos mortos na tentativa de recuperar a cidade de Marawi conquistada pelo ISIS e, claro, na TV-tuga-chauvinista nada, rigorosamente nada! Para não falar dos mais de 100 civis mortos pelo ISIS! Desses também nada, rigorosamente nada! E os louváveis esforços de civis muçulmanos que escondem civis católicos em suas casas, arriscando as suas próprias vidas, na tentativa altruísta de salvar vidas humanas? Irra, também não é noticiável aqui neste baldio de supostos católicos? E a conquista de mais duas zonas pelo ISIS na mesma ilha (Mindanao) onde se encontra a cidade de Marawi? Também não interessa? 

 

Enfim, sabe o que lhe digo, Portugal é terra de chauvinistas-racistas-xenófobos-nazis que se crêem "gentes de bons costumes"! Ponto!

 

Ainda assim, em género de defesa da RTP, tenho de admitir que é verdade que não podem falar muito sobre estes temas, pois claro que não! Portugal é um submisso "bom aluno" estado vassalo dos EUA e, a RTP, sendo um canal público financiado com dinheiro de impostos dos portugueses, tem de se portar bem, que é como quem diz, calar-se bem caladinha perante horríveis verdades e, no sentido contrário, regurgitar todas as escandalosas mentiras da imperialista propaganda de guerra norte-americona! É verdade, sim! Por isso mesmo, se as Filipinas estão a ser castigadas pelos EUA com o seu instrumento de castigo (ISIS) por se ter aproximado diplomaticamente da China, por comprar armas à China, por deixar forças militares chinesas entrar nas Filipinas, por se recusar a participar no norte-americona bullying à China em torno da questão das Ilhas Spratly e das Ilhas Paracel, Portugal, enquanto vassalo "bom aluno" submisso e terra onde governantes apelam a parvo-estupidificantes "consensos", claro, fica com os seus prostituídos médias todos bem caladinhos! Méééééé!

 

 

O mesmo se aplica ao caso do Iémene. Em poucas palavras, depois de 4 anos de guerra civil os iemenitas viram-se livre do seu ditador apoiado pelos EUA e Arábia Saudita. Desde que ocorreu essa revolução, em 2015, a Arábia Saudita, o Reino Unido, os EUA e os seus vassalinhos do Golfo cometem uma horrível e ilegal agressão ao Iémene! Consequências? Um país devastado, dezenas de milhares de mortos em consequência da criminosa invasão de norte-americonas e companhia, outros tantos mortos devido a doenças do outro século, à sede e à fome. E a RTP e companhia, andam distraídos? Como? Porquê? Ainda hoje na SIC passava em rodapé, sim, apenas em rodapé, uma notícia sobre 1500 iemenitas sofrendo de cólera? Ah sim, e porque será? Será da estupidez mental iemenita ou da agressão dos nossos queridos e amados EUA e Reino Unido! Irra! 

 

Coreia do Norte

 

Provavelmente o melhor debate de sempre sobre a novela (des)informativa em torno da falsa ameaça norte-coreana:

CrossTalk: North Korea Saga

 

Ahhh, que filme! Não me sai da cabeça a conversa surda que tive há semanas com um conterrâneo meu sobre a Coreia do Norte. O pobre rapaz mostrava-se super-hiper-mega indignado com as palavras proferidas pelo presidente da Coreia do Norte uns dias antes. O rapaz dizia-me que achava que Kim Jong-un não tinha direito nenhum de falar assim de forma tão arrogante na TV! "Os grandes sim, como EUA, têm o direito de falar assim", dizia-me ele, "agora o gajo da Coreia do Norte não tem direito a fazer isso porque é pequeno", insistia! Ora puta que pariu de lógica, hein? Bom, pelo menos prova a eficácia da propaganda imperialista por estas terras de gente serena, pacata e parada do cérebro!

 

Falei-lhe de bluff, de chantagem, tentando fazê-lo compreender que Kim Jong-un fazia-se mais forte do que de facto é de forma a intimidar quem promete o atacar. E se o faz é precisamente por não querer guerra, por não querer ser agredido pelos EUA. Ahhh, nada, tiro ao lado! Falei do direito que tem o presidente de qualquer país de dizer aquilo que achar melhor perante claras e directas ameaças (ilegais) de agressão norte-americona! Nada. Falei do facto óbvio, hehe, de que Kim Jong-un não discursou para a RTP mas sim para a TV estatal norte-coreana e que, portanto, ele não tinha nada que se queixar de Kim Jong-un mas sim do director de informação da RTP que autorizou passar o tão traumatizante discurso. Nada! Disse-lhe que era preciso ter um tremendo descaramento para exigir que o presidente da Coreia do Norte, em consequência do seu raciocínio (dele o conterrâneo), se privasse do direito de discursar perante as câmaras da televisão estatal norte-coreana. Nada. Disse, de forma mais provocadora, que, assim sendo, se o factor de selecção para o direito a dizer o que bem apetecer é o tamanho ou potência do país em questão, então, foda-se, que nunca mais o oiça falar outra vez mal da Rússia ou de Putin! Não percebeu a relação. E nada, nada, a conversa surda acabou com o rapaz repetindo pela enésima vez "o presidente da coreia não tem o direito de falar assim na televisão". Hehehehe.

 

Enfim, deixemos tugas lobotimizados até às pontas dos nervos dos dedos dos pés e analisemos a falsa questão da ameaça norte-coreana. Como diz e muito bem Putin, não se passa nada de novo. Continuando com a posição de Putin, com a qual concordo plenamente, tal como os sistemas de mísseis THAAD norte-americonas instalados na Roménia e República Checa para supostamente proteger a Europa da (inexistente) "ameaça nuclear iraniana", o verdadeiro alvo da ingerência norte-americona na Coreia do Norte é a Rússia. Sim, a Rússia mais a China, pois o THAAD não distingue nacionalidades, hehehe! Sim, os EUA precisaram de fazer uma tempestade num copo de água sobre mísseis de merda norte-coreanos que nunca funcionam e que mesmo que funcionasseem são disparados em testes absolutamente normais e banais neste mundo, para, claro, reagir instalando o sistema THAAD também na Coreia do Sul, ali mesmo ao lado da China e da Rússia! De tal maneira é verdade o que acabei de dizer que, na Coreia do Sul, saíram à rua dezenas de milhares de sul-coreanos protestando não contra a Coreia do Norte, mas sim contra a decisão dos EUA de instalar o tal sistema no seu país! E ainda por cima os EUA nem sequer pediram autorização ao governo sul-coreano para o fazer! Hehehe, mas há melhor exemplo que este de um estado vassalo dos EUA! E a sério, testes de mísseis norte-coreanos de tempos a tempos? E quê, qual é o espanto? Então os EUA não o fazem todos os dias? Então a França e Reino Unido não o fazem pelo menos todos os meses? Então estes 3 não usam mísseis em ilegais conflitos de verdade? Então e os EUA nessa semana não testou dois mísseis intercontinentais com 11.000km de alcance? Ahhh, puta de idiotice! Puta de cegueira,! Puta de ignorância, como a do meu conterrâneo que chegou a dizer "ahhh, porque é que a Coreia do Norte faz tantos testes de mísseis e a França e a Inglaterra que são mais poderosos nunca fazem testes de mísseis? Ahahahahahahhah, o que eu me caguei a rir com tão tresloucada afirmação! Rir de tristeza, de desespero, de desespero mediático, claro está!

 

Para os interessados, Putin fala desta e de outras importantes questões relacionadas com o balanço militar geostratégico na 4ª parte das entrevistas que concedeu a Oliver Stone. Eis a hiperligação para o vídeo: The Putin Interviews 4.

 

Ainda para os interessados, leiam este livro: Quem Governa o Mundo?, de Noam Chomsky. Num dos capítulos o autor desmente, baseado numa lista de factos comprovados, o quão absurda é a mentira da "agressiva e perigosa Coreia do Norte". O preciso contrário é verdade, e não estou a fazer de forma alguma uma apologia do sistema político desse país, ora essa! Não! As provas irrefutáveis de que a Coreia do Norte não é o estado perigoso que nos vendem na TV começam pelo simples facto de que este NUNCA invadiu nem NUNCA atacou país algum. Mas não é por aí que vai a retórica de Noam Chomsky. Noam Chomsky foca-se em vários eventos de diplomacia (ou falta dela) envolvendo os EUA e a Coreia do Norte. A cada vez que os 2 países chegaram a acordos diplomáticos envolvendo a redução da produção militar norte-coreana em troca de ajuda alimentar, ajuda tecnológica e/ou promessas norte-americanas de deixar de lhes fazer bullying, a Coreia do Norte efectivamente reduziu e inclusive congelou programas militares. Sempre que os EUA, de forma unilateral rompeu com esses acordos e voltou a ameaçar ilegal e militarmente a Coreia do Norte, esta voltou a reactivar e/ou aumentar os seus programas militares. Tão simples! E mais, pelo menos para mim, há uma fundamental diferença entre acção e reacção. Se critico Israel por agir ocupando e escravizando palestinianos, também critico os EUA por agir da forma que descrevi e que Noam Chomsky tão minuciosamente analisa! As reacções da Coreia do Norte ou da Palestina são isso mesmo, reacções!

 

Portanto, e para acabar por hoje, a Coreia do Norte não apresenta absolutamente nenhuma ameaça à paz mundial. Em contrapartida, o desbalanço de poder nuclear entre os EUA de um lado e a Rússia/China do outro poderá nos conduzir ao tal extermínio nuclear visto que, esse possível desbalanço, colocará os EUA na posição de atacar a Rússia com armas nucleares sabendo (talvez) que grande parte das ogivas nucleares russas não chegarão a atingir solo norte-americona. É o regresso à tal teoria tresloucada de alguns militares norte-americonas dos anos 60, que achavam ser melhor obliterar por completo a URSS com bombas nucleares enquanto os EUA ainda tivessem a supremacia nuclear, mesmo sabendo que por certo dezenas de milhões de cidadãos norte-americanos morreriam em consequência dessa acção, do que deixar a URSS alcançá-los e conduzir os dois pólos a um pacífico balanço nuclear. A primeira posição foi levada ao cinema nesse grande filme Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb, para não dizerem que falo sempre mal dos filmes de Hollywood, ahaha! A segunda, a da necessidade de um balanço nuclear como garantia de paz neste planeta, é a que defende incessantemente Putin. Sim, o mauzão do Putin, hehe! 

 

 

Luís Garcia, 01.07.2017, Ribamar, Portugal

 

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 1 

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 2

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 3

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 4

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 5

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 6

leia aqui: Extermínio nuclear, sim por favor! - parte 8

leia mais artigos sobre a Síria aqui

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas

Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 3, par Luís Garcia

 

Extermination nucléaire, oui par pitié! 3

 

Luís Garcia  POLITICA  en français 

 

 

Je disais il y a quelques jours à un ami syrien que les évolutions récentes en Syrie, mises en relation avec la trahison kurde et avec les forces aériennes étatsuniennes protégeant Daesh en bombardant l’armée syrienne qui combattent Daesh sur la route de Raqqa, ont entraîné la Russie et le monde entier dans l’impasse d’une terrible résolution. Soit on accepte la volonté gringa de voler un tiers de territoire à la Syrie pour créer l’OTAN-Kurdistan tant désiré, soit on arrive à un conflit mondial. Je lui ai demandé quel scénario il préférait. En plaisantant à moitié, et avec le désespoir d’un syrien qui assiste depuis 6 ans au barbarisme gringo qui se déroule en toute impunité, il a répondu «je préfère la 2nde option»…

 

L’illégal et terroriste Etat d’Israël

Tout a déjà été dit à ce sujet dans ce blog, ils reçoivent des terroristes dans leurs hôpitaux, ils réalisent des frappes aériennes contre la Syrie en coordination avec les «rebelles» terroristes d’Al-Qaïda et de Daesh, etc. Mais voilà, en raison de l’impunité totale, dans nos médias on ne parle même pas de ce qui s’est passé ces 2 derniers jours, pourquoi donc? Vous n’avez rien entendu à ce sujet ces 2 derniers jours dans nos médias nationaux, cher lecteur? Non, bien-sûr! Israël a attaqué l’armée syrienne, oui bong sang, l’armée syrienne en Syrie, et la Syrie a réagi en attaquant les occupants israéliens illégaux sur le plateau du Golan? Et personne, sur ces chauvinistes et obscurantistes terres  occidentales ne parlent de rien! Pourquoi donc? Ahhhh, dans un autre contexte ils seraient tous en train de trembler d’attaques épileptiques pseudo-journalistiques, rapportant partiellement et putativement l’ «agression» de la Syrie sur Israël! Mais ils se taisent, hein? Parce qu’ensuite ils se feraient dessus dans l’impossibilité d’expliquer les attaques israéliennes illégales et criminelles! Parce que, pour commencer, ils n’informeraient ni ne notifieraient jamais que ce maudit plateau du Golan syrien occupé par Israël était il y a encore peu de temps suivi par une équipe de l’ONU, qui s’est enfuie par peur des terroristes d’al-Qaïda qu’Israël a installé là, hein? Bande de journalistes prostitués! Et comment trouver une excuse à cette attaque israélienne criminelle une semaine après celle des EUA qui a détruit un avion de chasse syrien SU-22 alors que ce dernier combattait des mercenaires de Daesh, ce qui a eu pour conséquence la sortie unilatérale russe de l’accord russo-américain de partage d’informations sur l’espace aérien syrien, ce qui a résulté de l’arrêt nécessaire des vols des EUA et de leurs alliés dans cet espace aérien, de façon à éviter l’extermination nucléaire citée dans le titre. Ça ne se peut pas, n’est-ce pas zombies-journalistes-prostitués? Ça ne se peut pas, non? D’abord parce que ça n’est même pas passé à votre télé stupidifiante, l’information de l’acte criminel américon, vous être trop occupés avec le football et les pleurnicheries. Et puis, même si cette nouvelle cruciale était passée, comment expliquer ces attaques israéliennes qui, à cause de la décision russe que je viens de mentionner, poussent ce monde vers une extermination nucléaire? Ça ne se peut pas, chers, journalistes prostitués, sourds, muets et bêtes. Donc fermez-là! Heureusement le rationalisme pacifiste Assad Poutine, les mêmes sur lesquels vous commettez tant de mensonges imbéciles, tant d’accusations fausses, leur rationalisme pacifiste, je disais, les amène à la contrainte pragmatique qui nous sauve de l’extermination nucléaire! La Syrie a réagi, et elle en a le droit, mais seulement contre les israéliens occupant le plateau du Golan syrien! Attaquer le territoire israélien, malgré la légitimité qu’elle a pour ce faire, nous condamnerait tous. Mais enfin, ça me fatigue de parler d’Israël, Israël se trouve dans une hallucinante réalité parallèle de «peuple élu» pour piétiner, tuer, voler, détruire, massacre, empoisonner, vilipender, tromper, humilier, saboter, bombarder, emprisonner, et tout ça, en totale impunité!

 

C’est pour cela même, parce que ça me fatigue, que je m’abstiens d’analyser certaines obscénités criminelles d’Israël, et parce que les articles sur ce thème obscène ne manquent pas. Par exemple, sur les liens Israël-Daesh, cet article intéressant est sorti il y a peu de temps :

 

Sur l’accueil récurant des terroristes d’al-Qaïda et de Daesh, blessés en Syrie, dans des hôpitaux israéliens, lisez cet article paru hier, relatant justement les derniers évènements qui ont eu lieu à côté du plateau de Golan (parce qu’il y en a encore d’innombrables à lire à ce sujet):

 

Ou encore, dans la catégorie tragicomique, lisez ce discours d’un fils de pute de rabbin de l’armée terroriste d’Israël qui défend le fait que violer les femmes d’un peuple sous occupation illégale (palestiniens) est bien et recommandé! Sans aucune honte! Ni de la part des envahisseurs criminels israéliens, ni de la part de nos médias qui continuent à flatter Israël de façon inconditionnelle, cet Etat «démocratique» où des lois différentes existent pour les citoyens israéliens juifs et les citoyens israéliens arabes, par exemple!

 

Ça n’est pas assez pour Israël d’avoir volé le plateau du Golan en toute impunité! Ça n’est pas assez d’avoir remplacé (par la force) criminellement l’équipe de l’ONU présente sur le plateau du Golan par des terroristes d’al-Qaïda! Non! Et oui, ce même al-Qaïda étatsunien créé pour détruire l’Etat moderne communiste d’Afghanistan dans les années 70 et 80 et pour «faire s’embourber l’URSS dans son propre Vietnam», mots prononcés par le diable en personne, Henry Kissinger! Ils avaient même leur «héro révolutionnaire», Monsieur Ben Laden:

 

Independent-1993.jpeg

 

Oui, ce même al-Qaïda qui avait soi-disant fait s’écrouler les tours jumelles de New-York le 11 septembre 2001, précisément 28 ans après avoir tué Salvador Allende (président démocratiquement élu du Chili) en bombardant de façon criminelle et illégale le palais présidentiel le 11 septembre 1073. Cette soi-disant culpabilité de Ben-Laden pour les tours jumelles new-yorkaises fût le Pearl-Harbor du nouvel impérialisme sauvage américon post-effondrement de l’URRS mais, non, l’impérialisme belliqueux américon n’a pas pris pour cible l’Arabie Saoudite, patrie de Ben Laden et de 15 autres de 19 supposés auteurs de l’attaque du 11 septembre. Non, ils n’ont pas et n’auraient jamais attaqué ce barbare et médiéval allié, bien-sûr que non! En Etat terroriste qu’il est, les EUA et leur merdiques Etat-vassaux européens, merdique Portugal inclus, ont attaqué, décimé et piétiné l’Afghanistan déjà embourbé. Et la barbarie OTANienne continue comme ça 16 ans après! Et ils ont continué à ne PAS attaquer  la barbare et médiévale patrie de Ben Laden, mais l’Iraq, cet Etat ennemi de l’Arabie Saoudite, et cible potentielle d’al-Qaïda de Ben Laden, voyez l’absurde de la situation! Pour combattre al-Qaïda les EUA envahissent un pays constamment menacé par al-Qaïda! Quels putain de démons!

 

The War You Don't See, par John Pilger

 

Et, quand al-Qaïda met en scène une attaque chimique à Khan Shaykhoun (lire L’attaque chimique qui n’a PAS eu lieu à Khan Shaykhoun) et accuse la Syrie (qui ne possède pas d’armes chimiques) de l’avoir fait, al-Qaïda est apparemment cool et est une excellente agence d’informations (fausses) pour RTP*, Globo* et les entreprises prostituées qui servent de source de contenu escroc présenté aux téléspectateurs comme des vérités absolues!

 

*médias lusophones : l’auteur est portugais

 

Al-Qaida tellement cool que désormais Israël détruit des tanks syriens et tue des soldats syriens en combattant ce même al-Qaida, et ces fils de pute de journalistes occidentaux corrompus ne disent rien, absolument rien! Il n’y en a que pour le Ronaldo, des chansons débiles, des feux qui ne brûlent plus depuis des jours, et des «attentats terroristes» à Londres même pas commis par des terroristes! Ahhh, stupide soumission de ce petit Portugal à l’empire anglo-saxon! Ces portugais stupidifiés se sont lamentés sur la mort d’anglais à Manchester et Londres, et ont chauvinistement ignoré la mort d’iraniens et de philippins pour les mêmes raisons, pourquoi? Pour qu’on découvre  par les médias abrutis-soumis, qu’un citoyen portugais s’est fait tuer par la police anglaise à la suite de violence excessive et inutile? Et maintenant? L’homme était citoyen portugais mais était noir, donc il n’y a pas eu beaucoup de larmes, racistement pas beaucoup j’ajouterai.

 

Mais pour en revenir à Israël, je devine déjà l’excuse stupide de ces terroristes. «Ah, nous craignons la présence de l’armée iranienne proche de nos frontières!» Et merde! Je vois déjà pointer la logique nazie du deux poids deux mesures. «Peur de la proximité nazie», des gens qui n’ont jamais attaqué Israël ni aucun autre pays, Israël attaque la Syrie «préventivement» et vient scandaleusement en aide à des organisations terroristes d’Al-Qaïda en Syrie. Objectif : apeurer les iraniens pour les faire partir! Bravo! Et le droit international? Et la souveraineté de la Syrie? Et si c’était le contraire? Putain de chauvinisme de ce «peuple élu» pour terroriser les autres. Chauvinisme qui nous dit toujours que les agresseurs sont bons et victimes (Israël) et que les agressés (Syrie) et les pacifiques (Iran) sont dangereux, sales, méchants et cinglés! C’est dégoûtant cet occident, c’est dégoûtant cette Europe de merde, c’est dégoûtant cet Israël criminel et nazi qui se croit au-dessus des lois! Tant de bêtise humaine!

 

Bon vent aux autres, aux esprits attentifs avec suffisamment d’empathie pour vouloir comprendre les origines inutiles de la désespérante souffrance humaine, d’humains comme nous sur cette terre !

 

À SUIVRE

 

Luís Garcia, 26.06.2017, Ribamar, Portugal

(Traduit par Claire Fighiera)

 

Lisez la 1ère partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 1

Lisez la 2ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 2

Lisez la 4ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 4

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 5

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 6

Lisez la 6ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 7

Lisez la 5ème partie dans: Extermination nucléaire, oui par pitié! Partie 8

 

 
Vá lá, siga-nos no Facebook! :)
visite-nos em: PensamentosNómadas